ODC : L’inflation entraîne des déséquilibres alimentaires

Lors d’une conférence de presse qui s’est déroulée au siège de l’Organisation de défense du consommateur, vendredi 27 décembre 2013, concernant la Loi de finances et le projet d’amendement de la loi relative à la concurrence et les prix, Docteur Abdelmajid Abid, professeur en nutrition et membre de l’ODC, a attiré l’attention sur l’incidence de la diminution du pouvoir d’achat sur la santé du consommateur.

D’après M.Abdelmajid Abid, plus de 50% de la population tunisienne est touchée par ledéséquilibre alimentaire.

En effet, le prix élevé des aliments, sources de protéines, vitamines et minéraux fait que le consommateur se « rabat » sur les produits alimentaires à base de farine au détriment d’autres nutriments.

Ce  régime alimentaire « imposé » par une inflation galopante, entraîne une augmentation des graisses, l’apparition« quasi immédiate » (dans les 6 mois) et l’aggravation de maladies telles que l’hypertension, le diabète ou encore l’obésité.

Cette situation pèse sur les équilibres budgétaires de l’Etat, dans le sens où elle implique l’accroissement des dépenses des caissesétatiques de santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here