Un prêt japonais de 100 millions de dollars pour le secteur privé africain

Dans le cadre de l’initiative de l’assistance renforcée au secteur privé (EPSA), le Japon a accordé à la Banque Africaine de Développement (BAD) un prêt de 9,48 billions de Yens (environ 100 Millions de dollars US).

L’échange de notes a été signé par le président de la BAD, Donald Kaberuka et l’ambassadeur du Japon à Tunis, Juichi Takahara, lundi 16 décembre 2013 à Tunis.
Lors de la cérémonie de signature, l’ambassadeur du Japon en Tunisie a déclaré : « Le développement durable de l’Afrique est l’une de nos préoccupations communes et il est impératif de développer le secteur privé africain afin d’accélérer la croissance économique et créer des emplois. En effet, le thème principal de la 5e Conférence internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD V) était la promotion du secteur privé en Afrique. J’espère que ce 4e prêt, destiné à l’assistance du secteur privé, va concrètement contribuer au développement du secteur privé africain. J’aimerais également réitérer l’engagement et la volonté du Japon de poursuivre son appui et d’assister tout effort de développement en Afrique. Je profite de cette occasion pour « renouveler » ma gratitude et ma reconnaissance à la BAD à travers son président, pour la coopération fructueuse avec le Japon ».
Le prêt a été accordé avec un taux d’intérêt de 0.55% par an et un délai de remboursement de 30 ans dont 10 ans de grâce.
La contribution cumulée du Japon dans le cadre d’EPSA s’élève désormais à la somme de 1,4 milliard de dollars US destinés intégralement au secteur privé africain.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here