Omar Triki : la digitalisation va tout chambouler

Omar Triki

Omar Triki

Omar Triki, Directeur marketing chargé de la Région Moyen-Orient/Afrique (MEA en anglais) et Europe du Sud à Sopra HR Software,  a indiqué dans une déclaration à leconomistemaghrebin.com que la Tunisie et le Maroc sont des leaders de la transformation digitale en Afrique, en marge de sa participation au séminaire  ayant pour thème  » Le management face aux enjeux du digital », organisé par l’Université privée SESAME, Cynapsys et l’Economiste Maghrébin. 

Il a indiqué que Sopra HR a réalisé un baromètre RH, dans  sa troisième version de 2016. Un chapitre entier a été dédié à la transformation digitale. Une même question a été adressée à des Tunisiens, Marocains, Sénégalais, Algériens et Ivoiriens à propos de leur opinion sur le digital. Autrement dit, dans leurs secteurs d’activité respectifs s’y retrouvent-ils avec la transformation digitale ? Marocains et Tunisiens ont répondu par l’affirmative se disant très à l’aise dans le maniement du digital.

Le Directeur Marketing de Sopra HR  indique que « ces résultats signifient qu’il existe une certaine maturité du digital en Tunisie et au Maroc par rapport aux autres pays cités dans le baromètre ». De même, il a considéré que les Tunisiens et les Marocains sont conscients de l’impact de la transformation digitale. « Cependant, il ne faut pas oublier qu’il s’agit du résultat d’une enquête orientée vers une catégorie particulière », rappelle-t-il.

Répondant à notre question sur l’impact du digital sur la gestion des ressources humaines, Omar Triki a indiqué que la digitalisation est en train de tout chambouler :  » Aujourd’hui,  il n’existe plus d’approche pyramidale car la communication vient de partout, » dit-il.

Par ailleurs, il a recommandé la révision du cadre législatif pour inclure la notion du télétravail. Ainsi, il a indiqué que le projet de loi sur la protection des données personnelles devrait être présenté au Conseil des ministres en date du 15 octobre 2017, ce qui va réglementer l’utilisation des données personnelles.  Il ajoute qu’il faut sensibiliser  davantage les entreprises  afin   qu’elles adoptent une stratégie digitale.

Notons que parmi les chiffres dévoilés par le baromètre, 40% des répondants estiment que la transformation digitale est en cours dans leur domaine d’activité et que d’ici  deux ans,  elle impactera positivement la communication.

Par

Publié le 12/09/2017 à 16:24

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin