Forum l’Economiste Maghrébin 1999

Fonds de pension en Tunisie:
outil de financement des retraites et de l'économie

IDEES FORCES ET PROPOSITIONS MAJEURES

Alors que la gestion des caisses sociales et particulièrement celles des retraites était jugée particulièrement performante à l’époque, L’Economiste Maghrébin a anticipé l’avenir du système général des retraites en Tunisie en invitant à  le repenser à froid plutôt que sous pression..

Prémonitoire? L’initiative avait ce caractère maintenant que le recul est pris ? Elle annonçait  que ” toute réflexion sur la question des retraites est une réflexion sur le long terme voire sur le très long terme et que, plus elle sera anticipée plus elle gagnera en profondeur.

Ce Forum, s’est étendu, tout au long de ses deux journées, sur “les Fonds de pension en Tunisie: outil de financement des retraites et de l’économie”. Il  a mis en évidence que  le choc démographique en raison de l’allongement de la durée moyenne de vie et l’amélioration des  droits des actifs allaient induire un choc financier  menaçant pour  l’ensemble  du système.

Le Forum a donc invité à la réflexion sur les limites des pensions de retraites par répartition et de se pencher sur un modèle de financement et de gestion de celles-ci en  tenant compte des spécificités économiques et sociales du pays.

De là a été soulevée, avec acuité, la question de la mise en œuvre  de fonds de pension comme outils de financement de la retraite et comme vecteur de dynamisation du secteur financier.

Cette question s’est retrouvée au centre des différentes interventions d’éminents spécialistes et des échanges intervenus avec les participants, captant ainsi tout l’intérêt de l’assistance.

Le Forum  a bien relevé que le débat engagé dans ce cadre allait se poursuivre en concertation entre l’administration et les partenaires sociaux au niveau national afin de lever l’inquiétude née d’une perspective de renversement  des tendances démographiques.

Le risque est particulièrement engagé à défaut d’une prise de décision sur la refonte du système  avec le recul qui s’impose.

 

Galerie

Slider

Intervenants

Tunisie

  • Chedly Neffati : ministre des Affaires sociales
  • Taoufik Baccar : ministre des Finances
  • Elyès Jouini : professeur universitaire à l’ENSAE Paris
  • Ezzeddine Saïdane : PDG de l’Arab Banking Corporation
  • Mohamed Chaâbane : CNSS – Caisse nationale de sécurité sociale
  • Samir Bouraoui : CNSS – Caisse nationale de sécurité sociale
  • Hassine Doghri : PDG des assurances  Carte

 

France

  • Florence Legros : universitaire spécialiste des questions macroéconomiques
  • Denis Chemillier-Gendreau : responsable des fonds de pension à Paribas
  • Alain Leclair : président de la société française de gestion des fonds de pension
  • Paul Maillard : conseiller à AGF-ASFFI