Les professionnels du voyage déplorent les difficultés dans l’application E7MI

FTAV

Le comité stratégique aérien de la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages (FTAV), a organisé récemment, une réunion avec les représentants des compagnies aériennes opérant sur la Tunisie, y compris le pavillon national. Et ce, dans le cadre de la collaboration continue avec les compagnies aériennes.

Jabeur Ben Attouch, Président de la FTAV, a présidé la séance. Celle-ci était l’occasion de discuter de l’évaluation de la situation actuelle du secteur et du plan de relance post-Covid. Notons que le comité stratégique aérien au sein de la FTAV travaille en étroite collaboration avec les compagnies aériennes. Objectif: élaborer un plan de travail correctif et préventif.

Au début de cette réunion, les participants ont fait un tour d’horizon de la collaboration entre les agences de voyages et les compagnies aériennes et de la situation inquiétante du secteur. Et ce, à la suite d’une éventuelle 5ème vague de Covid-19. Celle-ci menace actuellement une grande partie de l’Europe. Elle menace aussi les pays où les fréquences de vols sont particulièrement touchées.

Assimiler la nouvelle génération de système de règlement IATA

Ainsi, les représentants de la FTAV et des compagnies aériennes ont présenté leurs inquiétudes. Et ce, par rapport aux modifications des modalités d’entrées dans chaque pays qui changent fréquemment. Ce qui rend difficile le passage de l’information entre les clients et les agences de voyages.

Les professionnels du voyage ont aussi déploré à l’unanimité les difficultés présentes dans l’application E7MI mise en place par les autorités sanitaires tunisiennes.

Au cours de cette rencontre, Ali Hanfi, trésorier adjoint FTAV et membre du comité stratégique aérien, a présenté une enquête élaborée par la FTAV en septembre 2021, concernant l’implémentation de NEWGEN ISS qui entrera en vigueur en Tunisie le 1er semestre 2022.

Cette enquête a démontré que la corporation a besoin d’une campagne de sensibilisation, des sessions de formation ainsi qu’une assistance et un accompagnement suivis d’une feuille de route avec un calendrier clair. Et ce, afin de mieux assimiler cette nouvelle génération de système de règlement IATA.

Plusieurs autres sujets ont été aussi évoqués et traités. Il s’agit notamment des politiques de distribution des compagnies aériennes et d’une réflexion et des perspectives sur l’Open Sky.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here