Kaïs Saïed : « Il n’y a qu’un seul Etat et une seule politique étrangère en Tunisie »

kais saïed

Le président de la République Kaïs Saïed a reçu, mardi, au palais de Carthage, le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger, Othman Jerandi.

L’entretien a porté notamment sur les relations extérieures de la Tunisie et les liens qu’elle entretient avec des pays frères et amis, en particulier, dans son environnement arabe et africain. C’est ce qui ressort d’un communiqué rendu public par la Présidence de la République. Kaïs Saïed est revenu sur le sujet de la politique étrangère de la Tunisie.

L’entretien a permis également d’aborder les relations entre la Tunisie et plusieurs organisations internationales. Ainsi que les prochaines échéances prévues, dont les préparatifs en cours pour accueillir le Sommet de la Francophonie. Ainsi ajoute la même source.

Par ailleurs, Kaïs Saïed a fustigé les entrevues qui ont lieu entre plusieurs personnes et dirigeants en Tunisie avec des responsables étrangers. Et ce, sans coordination préalable avec le ministère des Affaires étrangères.

 » Il n’y a qu’un seul Etat et qu’une seule politique étrangère en Tunisie ». Ainsi a lancé le chef de l’Etat, en insistant sur la nécessité « de mettre fin à de telles pratiques ». Pour lui, ces pratiques entravent le bon fonctionnement des rouages de l’Etat.

Kaïs Saïed a également abordé la question des fonds détournés à l’étranger. D’autant, a-t-il dit, que plusieurs pays ont procédé de nouveau au gel de ces avoirs et ont exprimé leur disposition à les restituer à la Tunisie. Et ce, sous forme de projets d’investissement en faveur du peuple tunisien.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here