France: le Sénat lance le débat sur le projet de loi contre le séparatisme

projet

En France, le Sénat se penchera, le 30 mars 2021, pendant deux semaines sur le projet de loi contre le séparatisme. Le texte proposé s’intitule « Projet de Loi confortant le respect des principes de la République ».

Le projet de loi proposé se penche sur des questions essentielles. Il traite la neutralité du service public, le contrôle renforcé des associations et la polygamie. Le texte viserait essentiellement l’islamisme radical.

Pour la droite française, dominant le Sénat, ce texte s’inscrit dans le cadre d’une prise de conscience. La Rapporteuse, Jacqueline Eustache-Brinio a, ainsi, estimé que le texte fournit des outils nécessaires à l’Etat. Ces outils contribueront à la lutte contre l’islamisme, a-t-elle expliqué. Néanmoins, « elle ne suffira pas, il faut que les remparts se dressent partout » a-t-elle ajouté.

De l’autre côté, la gauche ne s’est pas encore prononcée. Dans une motion présentée par le groupe Socialiste, Écologiste et Républicain, les députés estiment que le projet « ne traite pas des questions relatives à la lutte contre les discriminations, à la mixité scolaire, à l’éducation populaire, à l’emploi, au logement ou encore à l’accès aux services publics ».

Les questions essentielles soulevées par cette proposition relèvent du port du voile et du certificat de virginité. Le projet, après avoir été traité par la commission des Lois, comporte dorénavant, l’incrimination des examens visant à attester la virginité d’une personne, même avec l’accord de celle-ci.

Rappelons que le débat sur le projet de loi comportera des échanges portant sur plus de 600 amendements. La motion socialiste, citée précédemment, exige une rejet complet de la proposition.

A noter que la commission des Lois a rejeté une proposition d’interdiction du port du voile et de tous signes religieux ostentatoires durant les sorties scolaires. La commission a également exclu un article portant sur le contrôle renforcé de l’enseignement à domicile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here