[Enquête ] – Secteur privé : résilience et attentes des entreprises

attentes
Photo des archives de www.ifop.com

2 500 entreprises représentatives du secteur privé ont exprimé leurs attentes dans le cadre d’une enquête conduite par l’Institut National de la Statistique (INS).

Le rapport de l’INS, « Impact de la crise COVID-19 sur le secteur privé », a porté sur la résilience et les attentes des activités des entreprises. L’INS a réalisé cette étude au cours du quatrième trimestre de l’année 2020.

Selon le rapport, 10,1% des entreprises ont précisé s’être dotées d’un plan de continuité d’activité (PCA). L’INS a aussi noté une diminution de ce chiffre puisqu’il était à 14,8% au cours du troisième trimestre. L’enquête révèle que ce taux varie considérablement selon les caractéristiques des entreprises.

En effet, la mise en place d’un PCA a eu lieu au sein de près d’un quart des entreprises exportatrices contre 10% pour les entreprises non-exportatrices.

Pour ce qui est des jeunes entreprises, le rapport a estimé que c’est la catégorie qui a le plus opté pour l’adoption d’un PCA. Ainsi, 14,6% des jeunes entreprises disposent d’un PCA contre 6,9% pour les entreprises déjà établies.

D’autre part, le rapport affirme que 39,3% des grandes entreprises disposent d’un plan de continuité des activités contre seulement 9,8% pour les micro-entreprises.

INS
Rapport de l’INS « Impact de la crise COVID-19 sur le secteur privé formel »

Les secteurs de l’information et communication, des industries mécaniques et électriques et du bâtiment ont également manifesté leurs engagements dans des PCA. Ils font partie du Top 3 des secteurs qui disposent d’un PCA avec des taux respectifs de 31,6%, 20% et 15,9%.

Les participants à l’enquête ont expliqué que le télétravail représentait la mesure la plus intégrée dans les PCA. D’ailleurs, 52,5% d’elles avaient opté pour cette mesure.

Prévisions des entreprises

L’INS a rapporté une baisse d’optimisme au sein des entreprises. La proportion d’entreprises qui se déclarent optimistes, pour les 3 prochains mois, a baissé de 24,9% en avril, de 21,8% au mois de juillet et de 17,5% au mois de novembre 2020.

Par ailleurs, 59% des entreprises anticipent une croissance positive des recettes dans le scénario positif. Pour ce qui est du scénario normal, cette proportion a atteint 25%. Quant au scénario pessimiste, elle a chuté à un taux de 8%.

En ce qui concerne l’emploi, 58% des entreprises anticipent une croissance positive dans le meilleur scénario. Cette proportion est de 25% dans le scénario normal et de 5% pour le scénario pessimiste.

Enfin, et en matière d’investissement, 52% des entreprises anticipent une croissance positive dans le scénario positif. Cette proportion est de 26% dans le scénario normal et de 7% pour le scénario pessimiste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here