Ministère de l’Equipement : les révélations de la Cour des comptes

Cour des comptes

La Cour des comptes a dévoilé que 65% des voitures de service du ministère de l’Equipement sont utilisées à des fins personnelles. Elle a déclaré que 45% de ces véhicules circulent sans justificatif.

Le 32ème rapport de la Cour des comptes a, en outre, révélé que l’exploitation du système de suivi du parc dont le coût s’élève à environ 374 mille dinars reste limitée; malgré sa couverture de 95,6% de ce parc.

De même, le rapport a révélé une défaillance du système de contrôle interne en matière de gestion du carburant. Ceci empêche toute rationalisation de la consommation. Ainsi, le rapport dévoile qu’en contrôlant la consommation de sept voitures de service, pour la période s’étalant de janvier 2017 à mai 2019, un écart de consommation de 2864 litres a été constaté.

Par ailleurs, 21 directions du département de l’Equipement ont accordé à leurs employés des quotas supplémentaires de carburants sans limite de consommation pour 71.4% parmi eux. Ceci a coûté à 17 directions un montant dépassant 200 mille dinars pour la période 2016-2018.

La Cour des comptes a conclu que le ministère ne dispose pas d’une base de données exhaustive du parc automobile mis à sa disposition. Elle a aussi évoqué l’absence d’inventaire annuel.

Enfin, le rapport de la Cour des comptes a précisé que le ministère a enregistré plusieurs dépassements lors de la maintenance du parc automobiles. A l’instar de l’absence de documentation et d’archives prouvant la maintenance; outre la réparation de véhicules sans respecter le principe de la concurrence entre les fournisseurs des services.

 

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here