General Motors : Vers la suppression du diesel et de l’essence d’ici 2035

General Motors

Dans une déclaration du jeudi 28 janvier 2021, le géant américain de l’automobile, General Motors, a annoncé son intention de ne plus construire d’ici à 2035 de voitures à émissions polluantes.

Ainsi, General Motors s’engage dans la lutte contre le changement climatique. Cette déclaration s’inscrit dans le cadre d’une politique nationale vis-à-vis de la limitation de la pollution.

En effet, le nouveau président des Etats-Unis d’Amérique, Joe Biden, avait déclaré qu’il projette d’appliquer une politique verte concernant les véhicules gouvernementaux. Il a aussi évoqué la possibilité de construire 500.000 stations de recharge électrique sur l’ensemble du territoire.

La déclaration a suscité l’étonnement de la majorité des médias aux USA mais aussi dans le reste du globe. La mise en œuvre de cette décision implique de grandes réformes pour le constructeur automobile. La majorité de sa production s’appuie sur des moteurs diesel ou essence. Le groupe détient les marques Cadillac, GMC, Chevrolet et Buick.

Le projet de General Motors pourrait enclencher une révolution dans le secteur de l’automobile aux Etats-Unis d’Amérique.

General Motors rejoint ainsi certains fabricants ayant déjà entamé un processus de production de véhicules non polluants. Nous pouvons citer à titre d’exemple Volkswagen, Morris Garage, ou encore Toyota.  Cette décision est sûrement reliée à la croissance de la demande. La sensibilisation de l’opinion publique et des clients à la lutte contre le changement climatique, surtout au temps de la conjoncture actuelle, a favorisé l’introduction de ces réformes.

Néanmoins, le groupe n’a pas concrètement présenté de plan de réforme. La migration vers le vert ne s’opérera pas de façon intégrale. General Motors compte exclure certains produits de l’opération. Il maintiendra ainsi la fabrication des camions, des 4×4 de ville et des pick-up à moteur diesel ou essence. Ces modèles représentent les éléments phares du catalogue de General Motors.

General Motors a également évoqué la mise en place d’un crédit carbone. Cette procédure a pour objectif d’équilibrer la donne si la suppression des émissions n’est pas opérable.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here