Conformément à l’Accord de Paris, la Tunisie révise sa politique climatique

politique environnementale

« La Tunisie est actuellement en plein chantier de révision de sa politique climatique, comme le prévoit l’Accord de Paris sur le Climat ». A fait savoir, mardi, Mohamed Zmerli, point focal de la Tunisie pour la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), au ministère des Affaires locales et de l’Environnement.

La Tunisie demeure engagée à actualiser sa 1ère contribution déterminée nationale (CDN). Le CDN  établit les efforts consentis par chaque pays signataire de l’Accord de Paris. Et ce en matière de réduction des gaz à effet de serre et d’adaptation au changement  climatique. Affirme-t-il. Et ce lors du lancement, en ligne, du forum national des acteurs de l’adaptation au changement climatique.

En effet, l’Accord de Paris, signé en 2015, appelle chaque pays membre à établir, communiquer et actualiser son CDN, tous les cinq ans. L’objectif étant de limiter le réchauffement climatique à 1,5 à 2 degrés Celsius au-dessus des niveaux préindustriels.

D’après lui, la révision de la CDN tiendra compte des priorités actuelles de la Tunisie en matière de développement socio-économique. Ce forum constitue le cadre idoine pour permettre à tous les intervenants concernés dont, notamment, les acteurs non étatiques, à l’instar de la société civile et le secteur privé d’échanger les expériences et les points de vue autour de la lutte contre les changements climatiques en Tunisie

Selon Mohamed Zmerli qui est également le coordinateur national du projet « Renforcement de capacités et appui à l’exécution de la politique nationale d’adaptation au changement climatique en Tunisie » (Adapt-CC) dans lequel s’inscrit ce forum, cette plateforme permettra aussi de discuter de la nouvelle politique de transition écologique à long terme, sur laquelle se penche actuellement la Tunisie.

Lancé à l’initiative du ministère de l’Environnement et de l’Agence Allemande de Coopération Internationale (GIZ), ce forum est une plateforme présentielle et virtuelle qui a pour vocation de regrouper l’ensemble des acteurs de la société civile, des médias, du secteur privé ainsi que les acteurs municipaux, concernés par l’adaptation au changement climatique (ACC) en Tunisie.

Selon Sabrine Jeljeli, experte technique auprès de la GIZ, ce forum auquel ont pris part plus de 60 participants, offrira l’opportunité de s’informer sur les thématiques en lien avec l’adaptation au changement climatique et l’actualité nationale et internationale s’y rapportant.  Il permettra aussi d’échanger et de capitaliser les expériences et les bonnes pratiques en matière d’adaptation au changement climatique, souligne la responsable. Et d’ajouter qu’il vise, en outre, à renforcer les capacités des acteurs de l’adaptation au changement climatique et d’appui pour la mise en œuvre d’initiatives ou de projets en lien avec cette thématique.

La Tunisie demeure un pays fortement exposé aux effets des changements climatiques. Selon la 15e édition de l’Indice mondial des risques climatiques 2020 de l’organisation allemande Germanwatch, la Tunisie a été classée, en 2018, 35e pays à risques climatiques dans le monde (sur 183 pays). A en croire la même source, la Tunisie est le pays le plus vulnérable aux extrêmes climatiques dans la région de l’Afrique du Nord.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here