Aram Belhadj : les sites de production pétrolière et des phosphates relèvent de la sécurité nationale

Akram Belhadj

« La sécurisation des sites nationaux de production pétrolière et des phosphates doit être associée à une nouvelle approche de développement régional qui reconnaît aux habitants des zones de production leur droit à une vie digne ». C’est ce que déclare l’économiste et universitaire Aram Belhadj.

Concernant les blocages répétitifs, l’universitaire a souligné que « les sites nationaux de production pétrolière et des phosphates devraient être traités comme des questions de sécurité nationale. Il a estimé que l’Etat ne doit pas tolérer les dépassements au niveau de ces sites. Il a souligné l’absence d’initiative, même après leur classification comme zone militaire.

Selon Aram Belhadj, la sécurisation de la production est indispensable pour la crédibilité de la Tunisie auprès de ses clients. Elle permet aussi de rétablir les équilibres des finances publiques.

En parallèle, « un changement d’approche et une nouvelle stratégie de développement régional devront être opérés au plus vite. L’autorité de l’Etat doit rimer avec le droit à un emploi décent et une infrastructure moderne dans les zones où se trouvent ces sites », a-t-il développé.

Toutefois, il a considéré qu’il n’existait pas de solutions miracles de court terme à la question de l’emploi. La problématique demeure un problème structurel.

Toujours selon lui, afin de favoriser la création d’emploi et améliorer les conditions de vie des citoyens chômeurs, la formation professionnelle pourrait être un atout. Elle permettra aux chercheurs d’emplois de maximiser leurs chances. Elle facilitera aussi l’adaptation aux besoins du marché du travail tunisien.

M. Belhadj a plaidé, par ailleurs, pour « la mise en place de modalités de financement appropriées » (économie sociale et solidaire, microcrédits…). Ces modalités « demeurent aussi une question fondamentale pour favoriser l’entrepreneuriat et l’auto-emploi » a-t-il affirmé.

Enfin, il a estimé que l’Etat doit repenser le rôle de l’administration. Cette dernière doit jouer le rôle de locomotive pour l’investissement et la croissance.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here