Un smart T-shirt pour prévenir le kidnapping des enfants

Un ingénieur marocain de télécommunications, Anis Kirima, a inventé un smart T-shirt . Et ce pour protéger les enfants contre les risques d’enlèvement (kidnapping).

 

Ce smart T-shirt est équipé de capteurs qui détectent les risques et d’un micro-intégré dans lequel pourraient être enregistrés les numéros des parents. Contacté par TAP, l’inventeur a expliqué que ce vêtement est conçu et développé en concertation avec des pédiatres. Il peut, à travers les capteurs y intégrés, mesurer les battements du cœur d’une personne en danger, la chaleur de son corps et enregistrer les voix autour d’elle pour lancer des alertes aux parents.

Kirama, auteur également de 18 brevets nationaux et internationaux, a déclaré qu’il a été inspiré pour l’invention de ce T-Shirt, par le drame survenu, il y’a plus d’un mois au Maroc : le viol et meurtre du petit Adnane de Tanger. Un drame qui a choqué les marocains et provoqué une vague d’indignation et d’émoi dans le pays.

D’après lui, son invention est une contribution et un moyen de suivi des enfants en temps réel, qui pourrait prévenir les parents en cas où ces enfants se trouvent dans des endroits étranges et inhabituels.

Responsable de la start-up « ISD-CORPORATE » (Intelligent system developpement), l’ingénieur marocain envisage de commercialiser ce T-shirt à partir du début 2021. Il prévoit de l’écouler, à un prix abordable, auprès des pharmacies pour, «car il doit passer par la phase de certification, comme c’est le cas pour les produits en relation avec la santé ».
Interrogé sur le prix, Kirima a répondu : «notre but n’est pas du tout le gain financier, nous allons essayer de le vendre au prix minimum, voire au prix de fabrication afin qu’il soit à la portée de tout le monde ».

Pour ce jeune entrepreneur marocain, la protection des enfants est la responsabilité de tout le monde. « Chacun peut contribuer, dans son domaine d’activité, à la protection des petits des risques et dangers qui les guettent dans nos sociétés », conclut-il.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here