L’attentat de Nice, les analystes s’expriment

attentat

L’attentat terroriste d’hier à la Basilique Notre-Dame de Nice a fait trois victimes : une sexagénaire, une mère de famille de nationalité brésilienne, et le sacristain de l’église.

Cet attentat terroriste rappelle pour une bonne partie la tragédie des attentats de Nice du 14 juillet 2016 (86 morts et 453 blessés) et celui de Berlin du 19 décembre 2016 (12 morts et 50 blessés).

Samir Bouzidi, expert en mobilisation des diasporas africaines, à Expertise France
souligne via un post: « le terroriste de Nice est un Tunisien sans papiers âgé de 21 ans et arrivé depuis peu via Lampedusa. Il est l’un parmi les milliers d’ex-flitrés depuis 2011 vers la Syrie ou via lampedusa pour l’Italie, la France, Allemagne. Les enquêtes parlementaire ou judiciaire entamée n’ont rien trouvé à ce jour, sur qui les finance et qui les embrigade… »

La France et l’UE doivent faire pression

Et de poursuivre: « La France et l‘UE doivent faire pression sur les personnalités politiques tunisiennes afin d’élucider cette page douloureuse de notre histoire. Une vérité que l’on doit au peuple tunisien auquel s’ajoute désormais les peuples et familles des victimes ! ».

Elyes Kasri, ancien ambassadeur de Tunisie au Japon, en Allemagne et à Séoul, souligne: « J’ai vécu en tant qu’ambassadeur en Allemagne, les retombées de l’attentat de Berlin. Je revis avec une grande tristesse le choc et le désarroi des tunisiens et des amis de la Tunisie en Allemagne. J’imagine l’inquiétude et  même le désarroi de la communauté tunisienne en France. »

Avant d’ajouter: « Je ressens une grande amertume pour mon pays, pour les incitations, complicités et lâchetés qui en ont fait une pépinière de terroristes sanguinaires. Ceux qui se sont tristement illustrés en Europe (principalement en France et Allemagne), en Iraq, en Syrie et en Libye. Tout en n’ayant pas de preuves, je n’arrive pas à accepter la thèse ou ce qui me semble plutôt être la fable des loups solitaires et de la radicalisation express et inexplicable des terroristes sanguinaires d’origine tunisienne. »
Et de conclure: « Je ne peux jusqu’à présent trouver de réponses convaincantes à beaucoup de faits et de développements que j’ai pu observer et qui me laissent suspecter des liens occultes et insoupçonnés et une pieuvre aux tentacules difficilement perceptibles mais redoutablement néfastes et efficaces. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here