La présidence de l’ARP condamne l’attaque de Nice

présidence de l'ARP

La présidence de l’ARP condamne « l’opération criminelle » survenue, jeudi matin; et ce, à l’intérieur de la basilique Notre-Dame de Nice (France).

A cet égard, la présidence de l’ARP appelle les parlements du monde à « s’activer efficacement. Et cela, afin de faire face aux discours de haine, de violence, d’incitation, de provocation et toutes les manifestations d’extrémisme religieux et ethnique ».

De même, elle exprime sa solidarité aux familles des victimes. Réitérant sa consternation de toutes les opérations terroristes qui diffusent la terreur, la destruction. Tout en anéantissant des vies humaines, au nom de la religion et de l’origine.

Par ailleurs, pour la présidence de l’ARP, « cette opération terroriste ne nuira pas aux relations historiques entre les deux pays et les deux peuples tunisien et français ». « Cet acte ne représente ni les Tunisiens ni les musulmans en général ». C’est ce que précise encore la présidence du parlement. Et d’estimer que cette opération terroriste n’aura pas d’impact sur les Tunisiens résidant en France depuis des décennies. Car ils ont toujours prouvé qu’ils sont des pacifistes et qu’ils sont une force de bienveillance et de travail.

Enfin, la présidence de l’ARP dénonce toute tentative de lier ces actes criminels à l’Islam. Puisque c’est une religion basée « sur les principes de tolérance, de coexistence humaine. Ainsi que des valeurs de fraternité et d’amour entre toutes les sociétés et peuples des différentes religions, origines et croyances ».

Sachant qu’au moins trois personnes ont été tuées, dont une au moins égorgée, jeudi, à l’intérieur de la basilique Notre-Dame de Nice. Et ce, lors d’une attaque au couteau dont l’auteur a été interpellé.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here