Plus de 3.000 pharmaciens empêchés depuis plusieurs années d’ouvrir leurs propres pharmacies

pharmaciens l-economiste-maghrebin

« Plus de 3.000 pharmaciens sont sur la liste d’attente depuis de nombreuses années et ont été empêchés d’ouvrir leurs propres pharmacies ». A déclaré , mercredi à la TAP, Ramzi Bououn, président de l’association tunisienne des pharmaciens libres.

Le président de l’association a pointé du doigt les  « lois réglementant le secteur ». Selon lui, certains pharmaciens ont attendu plus de 28 ans pour pouvoir ouvrir leur propre pharmacie. Alors que le tour de certains autres n’arrivera que dans 100 ans à cause des lois « obsolètes et injustes ». Dans le même contexte, il affirme que  » Les gouvernements successifs n’avaient pas été en mesure de traiter sérieusement ce dossier ». Pis encore, le président de l’association a fait savoir qu’il n’existe aucune solution radicale pour ce problème pour le moment.

Bououn a, par ailleurs, appelé à l’annulation de l’article 29 de la loi n ° 55 de 1973. Cet article organise  les professions Pharmaceutiques et  conditionne l’autorisation d’implanter une pharmacie dans une commune au nombre d’habitants. Ce qui empêche, selon lui, les pharmaciens d’ouvrir leurs propres pharmacies et les oblige à rester sur des listes d’attente pendant de longues années.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here