La compétition en ligne « Business Dynamik » est lancée

entrepreneuriat

La compétition en ligne « Business Dynamik » est lancée. Devenir entrepreneur est le rêve de tout jeune qui veut s’aventurer. Aujourd’hui, l’entrepreneuriat est un avantage pour le milieu professionnel. Cela ouvre de nouvelles perspectives à mettre en avant un savoir-faire.

En somme, prouver ses aptitudes, être indépendant financièrement et libre de toute hiérarchie. Et c’est dans ce contexte qu’un projet est mis en place sur le thème: « Savoir vendre la solution du projet ».

Le projet DYNAMIK est lancé par l’association « TAD- Tunisian Ambassadors for
Development » dans le cadre du programme d’appui à la société civile « Obroz ». Ce projet vise à être la pépinière génératrice des futurs entrepreneurs à travers les partenaires
économique et programme d’accompagnement Business offrant aux étudiants de 3
universités ESEN, ISBAT et ISET Radès.

En somme, l’intérêt de ce projet est celui de se former et d’être accompagnés avec leurs futurs associés gratuitement pour vivre l’aventure de concrétiser des idées en de véritables projets rentables.

Par ailleurs, la première édition de la compétition « Business Dynamik» vise à expliquer l’esprit entrepreneurial. En somme,  partager le maximum d’informations et de bonnes pratiques Business à travers les formations, le coaching et les conférences publiques en ligne. Cette première édition se déroulera le 31 octobre, le 1er novembre et le 7 novembre
2020 et sera exceptionnellement diffusée en ligne.

D’après Amine Elghribi, Ambassadors for Development- TAD », Directeur Général « Amistance Oscar », une boîte de consulting, nous souligne que cette édition est accompagnée par une équipe de professionnels incontestables de coachs et le jury sera mobilisé pour encadrer les participants et chargée de repérer les 3 meilleures idées Business au sein de chacun de ces 3 établissements.
Et de conclure: « Nous avons ciblé ces 3 universités de vocation technique juste pour cette première édition. Donc certainement nous allons impliquer plus d’universités et des jeunes dans les prochaines éditions après la valorisation de l’expérience et la modélisation de tout le projet. En somme, le Business nous oblige à être dynamiques et réalistes avant de réussir ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here