Chhoudi met en garde contre tout amendement du règlement intérieur d’Ennahdha en faveur d’un mandat supplémentaire pour Ghannouchi

Choudi

Zoubaier Chhoudi, dirigeant au mouvement Ennahdha et porte-parole du groupe des 100 qui s’oppose à la prolongation du mandat de Rached Ghannouchi à la tête du parti, a mis en garde contre tout amendement du règlement intérieur d’Ennahdha en faveur de la reconduite de ce dernier à la tête de cette formation politique.

Selon Chhoudi « tous les moyens sont à l’étude », a-t-il assuré dans une déclaration à TAP, laissant entendre que la justice sera saisie, au cas où le règlement intérieur du parti serait amendé.

D’après lui, le collectif qui s’oppose à la reconduite de Rached Ghannouchi à la tête d’Ennahdha, dispose d’un poids « important » au sein des principales structures du parti, particulièrement, au sein du Conseil de la Choura et du bureau exécutif.

Chhoudi a souligné que l’initiative avancée par le président du conseil de la Choura Abdelkrim Harouni et le dirigeant Rafik Abdessalem sera examinée par les différentes structures du parti avant son renvoi au conseil de la Choura.

« Seule la Choura d’Ennhdha est habilitée à modifier le règlement intérieur du parti », a-t-il insisté.

Le président du mouvement Ennahdha Rached Ghannouchi avait souligné que la question de sa candidature à un mandat supplémentaire serait » tranchée » lors du prochain congrès du parti, réaffirmant son engagement à respecter le règlement intérieur en vigueur.

» La question de ma candidature pour un nouveau mandat à la tête d’Ennahdha est prématurée «, a-t-il affirmé dans une déclaration à TAP.

Ghannouchi a dit respecter l’avis de certains dirigeants du mouvement qui s’opposent à sa candidature, en allusion au (groupe des 100 dirigeants), jugeant normal la diversification des opinions avant chaque congrès du parti.

Avec TAP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here