Le ministère des Finances, peu enthousiaste quant à la création d’un fonds dédié à la santé animale

Ali Kooli

Le ministre des Finances, de l’Economie et du Soutien de l’Investissement, Ali Kôoli, s’est montré lundi, peu enthousiaste quant à la création d’un fonds dédié à la santé animale pour aider les éleveurs à lutter notamment, contre la maladie de la langue bleue qui attaque le bétail.

Kôoli a indiqué, dans son intervention dans le cadre d’une séance de dialogue à l’ARP entre les députés et le nouveau gouvernement, que l’exécutif a consacré à titre d’exemple, 19 MD en 2020 pour la vaccination du cheptel contre 16 MD en 2019.

Evoquant la question des financements orientés vers les secteurs de l’agriculture et du tourisme, l’orateur a fait savoir que son département œuvre à accélérer le décaissement de fonds pour le soutien des différents secteurs, notamment l’identification de sources de financement pour l’hôpital de Gabès et autres projets notant que l’augmentation des dépenses présente des risques et nécessite de faire preuve de davantage de vigilance, compte tenue de la situation difficile que traversent les finances publiques actuellement.

Il a souligné que l’endettement a atteint son apogée et que la pression fiscale frôle des proportions inédites, ce qui demande « de tenir compte des moyens limités de l’Etat». Le ministre a affirmé que son département continue à œuvrer avec les banques à l’effet de garantir les financements nécessaires aux secteurs sinistrés par la pandémie du Covid-19.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here