Hakim Ben Hammouda: « Nous sommes passés d’une crise économique classique à un problème de sécurité nationale »

Hakim Ben Hammouda L'Economiste Maghrébin

Au programme: une sortie de crise face au paysage économique. Mais aussi l’impact de la crise sanitaire sur l’économie. Autant de questions soulevées dans la journée du lundi 26 octobre 2020, sur les ondes de Mosaïque fm. Hakim Ben Hammouda, expert et spécialiste en économie, ancien ministre des Finances du gouvernement Mehdi Jomaa essaie d’y répondre.

En effet, Hakim Ben Hammouda dresse un état des lieux de la situation économique. Il estime qu’on est encore loin du vrai diagnostic. Il précise dans ce contexte: « La situation est très critique. Nous sommes passés d’une crise économique classique à un problème de sécurité nationale. Pour en arriver à une atteinte à la souveraineté nationale. »

Ce qui veut dire que les problèmes sont liés aux institutions de l’Etat. Puis, il a pris l’exemple de la Covid-19 et du terrorisme. Lesquels sont des facteurs portant atteinte à la sécurité nationale.

Avant d’ajouter: « Nous sommes encore conscients de la gravité des répercussions de la COVID-19 sur notre économie… Et nous sommes toujours restés avec l’optique d’emprunt pour trouver des solutions. Ce qui est tout de même nuisible. »

Et de poursuivre: « Si on ne trouve pas les neuf milliards de dinars pour le reste de l’année, on serait dans l’obligation d’emprunter… A mon sens, il s’agit de la situation la plus difficile dans laquelle un pays puisse se trouver; que d’être obligé une fois de plus d’opter pour cette voie. Aujourd’hui, il y a urgence d’unir nos efforts. Et de trouver des solutions qui sont faisables. A titre d’exemple, revoir notre dette auprès des entreprises publiques… Réformer les entreprises publiques. Tout comme j’ajouterai que ce n’est pas à l’Etat de tout faire… »

Quant au rôle de la Banque centrale, il déclare: « Il est nécessaire d’activer le rôle de la BCT. Et ce, dans la revitalisation et l’activation de l’économie; tout en respectant son indépendance. »

En somme, il finit par mettre en avant l’urgence d’une conscience collective. Afin de surmonter les difficultés dans lesquelles nous nous trouvons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here