Stratégie de sortie de crise

ali kooli
Photo : https://www.elhiwarettounsi.com/

Un exposé clair, chiffres à l’appui, dit dans langage simple et une démonstration illustrée d’exemples concrets. Les difficultés évidentes des finances publiques et de l’économie, ne semblent pas tempérer la confiance du ministre de l’Economie, des Finances et de l’appui à l’investissement Ali Kooli.

En effet, dans son interview hier avec Meriem Belkadhi, sur El Hiwar, Ali Kooli détaillait les étapes et les actions à mener par le gouvernement.

Alors que les « experts » s’exprimeront certainement sur la stratégie proposée. En attendant, le ministre de l’Economie et des Finances croit en la capacité de notre économie à se redresser.

A cet égard, il a énuméré les conditions pour y parvenir. En articulant son raisonnement autour de réformes qu’il faut engager. Mais également des efforts à consentir par les pouvoirs publics, comme par le secteur privé.

Ainsi, usant d’un ton calme et avenant, le ministre parle de problèmes graves sans catastrophisme. Avec une volonté affichée de rassurer les citoyens, comme les investisseurs et partenaires locaux et étrangers.

Par conséquent, son analyse autour des dettes que la Tunisie se fait toujours un devoir de rembourser aux échéances fixées. Elle démontre que la confiance que les emprunteurs ont jusqu’ici accordé à notre pays, va se poursuivre. Et que si le besoin se faisait sentir de recourir à d’autres emprunts, nos partenaires répondront positivement.

Par ailleurs, le ministre préfère utiliser le vocable « conseils » au lieu d' »ordres ». Et ce, à propos des « conditions » qui accompagnent les prêts consentis à notre pays par des organismes comme le FMI ou la Banque mondiale.

Une interview intéressante donc. Un style simple qui permet de comprendre les initiatives à engager et les outils à mettre en œuvre. Mais aussi d’apprécier l’atmosphère studieuse qui règne au sein du gouvernement pour entamer une sortie d’une crise qui n’a que trop duré.

Enfin, en ces temps difficiles, la Nation a besoin de discours qui responsabilisent; tout en concourant à baisser le taux de sinistrose qui pèse sur le pays. Et que l’atmosphère tourmentée et « les invectives du « Bardo » ne contribuent nullement à apaiser.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here