3300 nouveaux cas de cancer du sein enregistrés en Tunisie en 2019 

cancer du sein

Le ministère de la Santé a enregistré 3300 nouveaux cas de cancer du sein en 2019. A fait savoir le ministre de la Santé Faouzi Mahdi.

Le ministre a précisé qu’il s’agit du type de cancer le plus fréquent chez les femmes. Il représente 30% de l’ensemble des cancers diagnostiqués. Le ministre a mis l’accent sur l’importance du dépistage précoce du cancer du sein pour augmenter les chances de guérison. Et ce lors de son intervention dans le cadre d’une rencontre au siège de l’Organisation mondiale de la santé (OMS)  à Tunis. Cette rencontre portait  sur « le rôle des premières lignes de santé dans la lutte contre le cancer du sein à la lumière de la pandémie du coronavirus »

Il a souligné que 40% des tumeurs sont détectées à un stade avancé (5 centimètres de diamètre). Ce qui complique, a-t-il dit, le processus de guérison et augmente les risques de mortalité. Il a appelé les femmes à prévenir le cancer du sein.  Dans ce sens, il recommande, l’allaitement maternel, un comportement alimentaire sain et l’activité physique.

Il a également souligné la nécessité pour les médecins des centres de soins de santé de base opérant dans toutes les régions de sensibiliser les femmes et de surveiller, régulièrement, leur état de santé pour détecter les signes de cancer du sein.

Le ministère de la Santé œuvre à doter les régions en matériel et équipements nécessaires. Et ce  pour effectuer des examens complémentaires, tels que la mammographie et l’échographie.

De son côté, la ministre de la Femme, de la Famille et des Personnes âgées, Imen Zahoueni Houimel a affirmé le soutien de son ministère à l’effort national de prévention du cancer. Et ce  à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de lutte contre le cancer du sein, qui correspond au 19 octobre de chaque année.

Elle a annoncé le lancement d’une série d’activités de sensibilisation dans les régions et à travers les médias à l’importance des examens réguliers et des visites chez le médecin. La ministre a également indiqué le lancement, samedi dernier, de la quatrième édition de la campagne nationale « Slim Chaker de sensibilisation au dépistage du cancer du sein » dans la délégation de Regueb dans le gouvernorat  de Sidi Bouzid. La campagne se poursuivra dans tous les gouvernorats jusqu’à la fin de ce mois sous le signe « Plus tôt diagnostiqué, plus facile est la guérison ».

De son côté, le représentant de l’OMS, Yves Souteyrand, a appelé à un dépistage précoce du cancer du sein. Et ce  afin d’augmenter les chances de guérison. Pour lui,  les centres de soins de santé de base doivent jouer un rôle important dans la réalisation des examens cliniques.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here