Coronavirus : les visières sont-elles efficaces?

visière-protection-

Les visières de protection sont aujourd’hui partout. Elles sont portées par les soignants, les commerçants et même certains particuliers. De plus, elles sont faciles à fabriquer et peu onéreuses. Mais sont-elles vraiment efficaces?

En quoi les visières de protection diffèrent-elles des masques face au coronavirus? Quant aux visières alternatives inversées, fixées sur le menton, servent-elles à quelque chose? Numerama fait le point sur cet équipement sanitaire qui n’est pas toujours bien compris.

grande-visière-

En effet, les masques servent à protéger les autres. Tandis que la visière frontale vise à se protéger mais ne protège pas les autres. Puisque cette dernière couvre la face avant du visage ainsi que les côtés. Les particules n’atteignent ni les yeux, ni le nez et encore moins la bouche qui sont les points d’entrée du coronavirus. Mais le reste du crane et le corps sont exposés. Il faut donc la combiner avec d’autres gestes barrières. Par contre, la personne  qui porte seulement un masque aura son visage exposé aux particules contaminées.

Alors, les scientifiques s’accordent de plus en plus à la persistance par aérosol du coronavirus. Ainsi les personnes ayant contracté le coronavirus ne doivent pas porter de visières, car elles relâchent les particules contaminées dans l’air.

Ainsi, la situation idéale serait de porter une visière et un masque de protection. Sauf que d’après le journaliste cette solution est encombrante. Donc vu le nombre de personnes asymptomatiques, il serait préférable de porter un masque. Et ce, pour diminuer le risque d’infection.

D’après le journaliste les visières utilisées pour l’émission « Le meilleur pâtissier » en France visière-ne sont pas efficaces. Effectivement, les visières inversées sont relativement petites. Elles s’accrochent au niveau du menton et des oreilles. Mais, elles sont inutiles et n’ont aucune action filtrante. Elles ne sont pas chères, mais induisent l’utilisateur en erreur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here