« Les Ciments de Bizerte » enregistre un résultat net déficitaire

Ciments de Bizerte L-Economiste-Maghrébin

La société « Les Ciments de Bizerte » a enregistré un résultat net déficitaire de 6,8 millions de dinars (MD), durant le premier semestre de 2020 contre un déficit de 15,7 MD, durant la même période de 2019, selon ses états financiers intermédiaires arrêtés au 30 juin 2020, publiés sur le site de la Bourse de Tunis.

Selon la société « Les Ciments de Bizerte », le premier semestre de 2020 a enregistré une sous activité, par rapport à la capacité normale. Le coût de la sous-activité a été d’une valeur de 3, 4 MD pour la production vendue et de 2 MD pour les stocks. Le coût des ventes a baissé de 13%, se repliant de 5, 2 MD par rapport au premier semestre de 2019. La marge brute a atteint 7, 4 MD enregistrant ainsi une augmentation de 6, 8 MD et un taux de marge brute de 17%.

Les éléments qui expliquent la hausse du taux de marge brute sont les suivants :

– La production a connu une légère hausse pour passer de 240 900 tonnes au premier semestre 2019 à 288 042 tonnes au premier semestre 2020 ce qui constitue une amélioration du processus de production ;

– Le premier semestre de l’exercice 2020 a été également caractérisé par l’évolution du stock final au 30 juin 2020, ce qui a dégagé un stockage des produits semi œuvrés (clinker), une augmentation du stock de clinker de 41 368 tonnes par rapport au 30 juin 2019, soit 4, 4 MD, et un déstockage au niveau du ciment de 5 838 tonnes soit 462 108 dinars ; cette quantité provenant de l’année précédente a été écoulée pendant le premier semestre de l’exercice 2020 ;

– Une baisse des consommations spécifiques de 2,9 MD par rapport au 30 juin 2019 se rapportant à l’amélioration des coefficients de consommations et du processus de fabrication ;

– Une augmentation des tarifs appliqués pour la vente du ciment au premier semestre de l’exercice 2020 par rapport au premier semestre de l’exercice 2019 ;

– Un arrêt de la production au cours des mois de mars et avril en raison du confinement général.

Les charges financières se rapportant aux crédits octroyés par la cimenterie de Bizerte ont connu une baisse de 50% suite au report d’échéances accordées par les banques jusqu’au 30 juin 2021.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here