Le chef de l’Etat reçoit le secrétaire américain à la Défense

Saïed

Le Président de la République s’est entretenu, mercredi, au palais de Carthage, avec le secrétaire américain à la Défense, Mark Thomas Esper qui effectue une visite de travail en Tunisie.

Lors de cette entrevue, le Président Kais Saied et Mark Thomas Esper ont souligné la nécessité d’approfondir les relations bilatérales. Particulièrement dans les domaines de la défense, la sécurité, la lutte antiterroriste et l’économie.

Selon un communiqué de la Présidence de la République, la rencontre a donné lieu à l’examen des questions régionales d’intérêt commun.

A cette occasion, le chef de l’Etat s’est félicité des relations séculaires qui lient les deux pays. Saluant un partenariat bilatéral stratégique dans les domaines militaire et sécuritaire.

Le Président Saïed a rappelé, dans ce contexte, l’appui apporté par les Etats-Unis à la Tunisie. Et ce, pendant les différentes étapes de son histoire contemporaine.

S’agissant de la lutte antiterroriste, Saïed a souligné que ce dossier commande la mise en place d’une approche globale. Qui traite les causes sociales et économiques à l’origine de ce phénomène.

Pour sa part, le secrétaire américain à la Défense a affirmé que son pays partage la position de la Tunisie concernant la lutte antiterroriste. Il a fait part de la volonté des Etats-Unis de renforcer la coopération avec la Tunisie dans plusieurs domaines. Citant en particulier les volets sécuritaire et militaire.

Tout en saluant le rôle de la Tunisie en tant qu’alliée non-membre de l’Organisation du Traité de l’Atlantique nord (OTAN), Esper a réaffirmé la disposition de son pays à améliorer les capacités tunisiennes dans divers domaines.

Selon le même communiqué, la rencontre a aussi porté sur la crise libyenne. A ce propos, Saïed s’est félicité des développements « positifs » survenus récemment dans le dossier libyen. Réitérant la position de la Tunisie en faveur d’une solution politique inter-libyenne, loin de toute ingérence étrangère.

Dans ce contexte, le secrétaire américain à la Défense a fait part de la disposition de son pays à contribuer à l’aboutissement d’un règlement pacifique du conflit libyen. A même d’instaurer la stabilité dans la région.

 

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here