Le 29 juillet 2013- 29 juillet 2020, 7 ans plus tard non à l’oubli

drapeau-tunisien-

Des milliers de personnes devraient manifester aujourd’hui, dans la journée du mercredi 29 juillet 2020. Une journée qui rappellera la mémoire des Tunisiens « Unis contre le terrorisme ». Tel sera le message des milliers de Tunisiens qui viendront exprimer leur solidarité et « dire non au terrorisme ».

Telle est l’annonce de Walid Louguini, ancien porte-parole du ministère de l’Intérieur et ex-gouverneur de Kébili  et l’un des principaux organisateurs de la manifestation d’aujourd’hui  dans une déclaration à leconomistemaghrebin.com.

En outre, il souligne: « L’objectif est celui de rendre hommage à la mémoire des martyrs et d’exprimer notre gratitude envers eux et les blessés. Et dire que la sécurité, l’armée et le peuple sont main dans la main, unis contre le terrorisme. »

« Nous voulons rendre la pareille en préservant la mémoire de nos martyrs et de nos blessés. Et faire en sorte que la date du 29 juillet soit gravée dans les annales. Plus encore l’histoire retiendra cette date ». Conclut-il.

Par ailleurs, depuis le 14 janvier 2011,  une multiplication d’attaques ont visé les soldats. Un bilan de 14 soldats tués , et 20 blessés dans la zone militaire fermée de Chaâmbi, en décembre 2012, près de la frontière avec l’Algérie. Un bilan plus lourd a été enregistré le 17 juillet 2014, peu avant la rupture du jeûne.  D’autres attaques  sont survenues deux ans plus tard. 

 La deuxième République aura été celle de tous les dangers. En effet, les années 2012, 2013, 2015, 2016 ont été les plus  tragiques. Tout le monde se rappelle l’année 2015 avec les trois attentats terroristes, revendiqués par l’organisation terroriste Daech. Tel est le cas de celui du musée du Bardo, d’un hôtel à Sousse, soit en tout 60 touristes tués. Sans oublier le terrible attentat kamikaze contre la garde présidentielle, en plein cœur de la capitale. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here