Tunisian Smart Cities-JCI : pour le développement social, culturel et économique

Tunisian Smart Cities JCI
Borhene Dhaouadi (à gauche) et Yassine Jaouadi

L’association Tunisian Smart Cities vient de signer une convention avec la Jeune chambre internationale JCI Tunisie. Et ce, sur l’élargissement de la coopération entre les deux parties.

En effet, la Convention entre Tunisian Smart Cities et la JCI vise à promouvoir la réalisation de projets communs. Ainsi qu’à développer la complémentarité et la synergie de leurs interventions.

Ce partenariat va porter essentiellement sur le développement socio-économique, socio-culturel, urbain et territorial. Aussi bien sur la protection et la défense de l’environnement urbain et naturel. Outre la mise en place et l’organisation d’événements, rencontres et séminaires liés à la Smart City.

En outre, les deux parties s’engagent à conjuguer leurs efforts. Et ce, pour accompagner les porteurs de projets Smart City dans les régions du pays. Afin de renforcer les capacités des catégories vulnérables et mettre la pression sur les collectivités locales. Et ce, pour qu’elles réussissent à intégrer le cadre d’éligibilité du programme national des villes intelligentes.

Dans ce sens, l’association a porté son choix sur la JCI Tunisie parce qu’elle fournit aux jeunes des opportunités de développer la responsabilité sociale et d’impacter positivement la communauté. Et ce, via des projets civiques au sein des localités dans le cadre de sa portée nationale.

A cette occasion, le président de l’association, Borhene Dhaouadi, a affirmé : « Par la signature de cette convention, la JCI réaffirme son attachement à être acteur actif. Et ce, dans le développement de la Tunisie. Nous projetons, ainsi, de créer des groupes de pression locales. Notamment pour que les collectivités locales réussissent à intégrer le cadre d’éligibilité dudit programme national. Ainsi qu’à accompagner les jeunes entrepreneurs et porteurs de projets Smart City dans les régions et mettre en place un programme de renforcement de capacités des catégories vulnérables ».

De son côté, le président de la JCI Tunisie, Yassine Jaouadi, a indiqué : « Cet accord s’inscrit dans le cadre de notre stratégie d’offrir aux jeunes des opportunités de développement. En leur donnant la capacité de créer des changements positifs. A l’issue de cette convention, tous nos collaborateurs locaux devront être au service du programme Tunisian Smart Cities. Les conseillers municipaux devront se mettre en action pour la création des commissions Smart City municipales et le développement de visions locales des projets à porter ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here