Inauguration de la première station d’énergie solaire en Tunisie « Chams Enfidha »

énergie solaire-

La première station d’énergie solaire en Tunisie « Chams Enfidha, » dotée d’une capacité de 1 mégawatt, a été inaugurée mardi. Elle est implantée dans la délégation d’Enfidha, (gouvernorat de Sousse) .

Il s’agit de l’un des seize projets qui ont obtenu, récemment, les accords préliminaires pour la production de l’électricité à partir des énergies renouvelables (ER).C’est ce qu’a fait savoir le ministre de l’Énergie, des Mines et de la Transition énergétique, Mongi Marzouk, à l’occasion de l’inauguration de la station d’énergie solaire.

Ces projets devront contribuer à abaisser la production de l’électricité moyennant les énergies conventionnelles estimées actuellement à 97%. Tout en sachant que la stratégie nationale se base sur la diversification des sources de production d’énergie. Ainsi que la pleine intégration des ER et l’augmentation de la production d’électricité à partir des ER à 30% d’ici 2030, a-t-il ajouté.

Appel aux investisseurs pour investir dans les énergies renouvelables

Cette stratégie repose sur le système de producteurs privés capables de produire de l’électricité avec une capacité de 10 MW. Ainsi que sur les projets de la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz (STEG) d’une capacité de 300 MW.
Le travail est également axé sur l’augmentation de la production. Et ce, pour atteindre 1000 MW, en 2025, et 2000 MW, en 2030.

Marzouk a appelé, dans ce cadre, les investisseurs à investir dans des projets des ER. Egalement, à tirer profit des avantages et incitations accordés par l’Etat. Et ce, afin de garantir leur sécurité énergétique et contribuer à l’intégration totale des ER.
Le coût de « Chams Enfidha est de 3,3 millions de dinars (MD). Selon le directeur général de l’Agence Nationale pour la Maîtrise de l’Énergie, Fathi Hanchi .

Il se compose de 3 000 panneaux solaires pour permettre la production de 1,6 million kilowatts d’électricité par an. Ce qui aurait nécessité l’utilisation de 350 tonnes de gaz pour atteindre cette production, a-t-il expliqué.
Et d’ajouter que le projet a décroché un contrat d’achat fixe avec un prix de 247 millimes/kwh. Et ce pendant les 12 premières années, puis à un prix de 210 millimes pour une durée de 8 ans.

A noter que « Chams Enfidha » est le premier projet 100% tunisien, fruit d’un partenariat public-privé (PPP), réalisé dans le cadre du régime des autorisations.
Rappelons que le ministère de l’Énergie vient d’approuver 6 nouveaux projets dans la catégorie de 10 Mw et 10 projets dans la catégorie de 1 Mw, lesquels représentent un investissement total de 150 MD. Ces projets permettront la création de plus de 150 emplois, d’après le département de l’Energie.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here