Harouni: « Ennahdha ne fera pas preuve d’indulgence en cas de corruption avérée »

Ennahdha Abdelkrim Harouni

« Ennahdha ne fera pas preuve d’indulgence à l’égard d’un membre du gouvernement en cas de corruption avérée ». C’est ce qu’annonçait le président du conseil de la choura, Abdelkrim Harouni.

M. Harouni a affirmé que le mouvement appelle à « élargir le soutien politique autour du gouvernement ». Et ce, lors d’une conférence de presse, lundi, organisée après la tenue de la 40e session du Conseil de la Choura d’Ennahdha, pendant le week-end.

Il a expliqué que le conseil suivra de près les enquêtes en cours. Et ce, concernant l’éventuelle implication du chef du gouvernement dans un conflit d’intérêts. « Le mouvement prendra la position adéquate à la lumière des résultats des enquêtes », a-t-il dit.

Harouni a, par ailleurs, critiqué « l’instabilité de la situation politique ». Il a, dans ce sens, rappelé qu’Ennahdha soutient le gouvernement sur la base du document contractuel. Et partant de son souci de réaliser les objectifs mentionnés dans le document.

M. Harouni ajouté qu' »Ennahdha tient à élargir le soutien politique autour du gouvernement. Ainsi qu’à renforcer la solidarité gouvernementale et parlementaire ».

S’agissant du 11e congrès du mouvement, prévu courant de cette année, Harouni a indiqué qu’une nouvelle direction sera élue lors du prochain congrès.

Le conseil de la choura soutient le gouvernement El-Sarraj

Sur un autre plan, Abdelkrim Harouni a fait savoir que le conseil de la choura a réaffirmé son soutien à la légitimité et au gouvernement El-Sarraj. Tout en rappelant son refus contre toute ingérence étrangère en Libye.

« Les intérêts de la Tunisie en la Libye sont importants. Ce qui explique le soutien d’Ennahdha à une solution politique de la crise libyenne », a-t-il expliqué.

Il a appelé le président de la République et l’ARP à appuyer, à leur tour, cette position. Afin d’éviter « toute confusion ». Notamment au sujet de la position de la Tunisie sur la situation en Libye.

Harouni avait déclaré, samedi à Hammamet, que la date du prochain congrès et la position politique d’Ennahdha à l’égard du gouvernement Fakhfakh seront au centre des travaux de la 40e session du conseil de la choura.

(Avec TAP)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here