L’ordre des médecins portera plainte contre un individu pour usurpation d’identité

covid-19 - l'économiste maghrebin

L’Ordre des médecins portera, au cours des deux prochains jours, une plainte auprès du procureur de la République contre un individu pour usurpation de l’identité d’un spécialiste en « tumeurs malignes » . Ce dernier a contacté une émission de radio diffusée sur « Radio Med » prétendant collecter de l’argent au profit d’un jeune homme atteint de cancer, a appris, aujourd’hui dimanche, l’agence TAP auprès du secrétaire général du Conseil national de l’ordre des médecins, Nazih Zeghal.

Le président de l’Ordre des médecins Zeghal a fait savoir que la personne en question s’est présentée à l’émission en tant que cancérologue exerçant dans le gouvernorat de Sfax et dénommé, Mohamed Masmoudi voulant ramasser des dons au profit d’un jeune homme atteint de cancer qui n’a pas les moyens de se faire soigner, appelant ceux qui souhaitent aider ce malade à le joindre par téléphone à un numéro qu’il a donné en direct.

Zeghal a déclaré que l’animateur de l’émission a eu des soupçons à propos de cette personne. Et l’a immédiatement appelé pour s’assurer de son identité. « J’ai tout de suite réalisé qu’il s’agit d’un usurpateur d’identité, a-t-il dit, parce la spécialité « tumeurs malignes », n’existe pas en médecine, ajoutant que les seules spécialités existantes sont la cancérologie et la chirurgie cancérologique.

En effet, malgré sa certitude,Zghal a vérifié la liste des médecins dénommés Mohamed Masmoudi dans le gouvernorat de Sfax. Il en  a trouvé sept dont la spécialité n’a rien à voir avec les maladies cancéreuses. Il a alors appelé l’usurpateur d’identité au numéro qu’il a donné au cours de l’émission. Pour lui faire croire qu’il désire faire un don.

Il a, alors, trouvé beaucoup de contradictions dans les propos de cet individu. Ce dernier  a affirmé, cette fois, qu’il travaille à Sousse. Et qu’il fait tout son possible pour collecter un montant de 15 mille dinars. Afin de couvrir le reste des frais de soins.

Zeghal a ajouté qu’il n’existe qu’un seul médecin dénommé Mohamed Masmoudi à Sousse qui n’est pas cancérologue. En plus, a-t-il dit, l’hôpital Farhat Hached de Sousse prend en charge, gratuitement, les malades atteints de cancer.

Selon Zeghal, les médecins ne demandent jamais de dons au profit de leurs patients qui n’ont pas les moyens de se faire soigner. Mais les prennent en charge gratuitement. Et interviennent auprès des cliniques pour qu’elles réduisent les frais d’hospitalisation.  Et auprès des laboratoires pharmaceutiques pour leur fournir des médicaments gratuitement.
Cet incident n’est pas le premier du genre, selon Zeghal. Il a  mis l’accent sur la nécessité de poursuivre en justice tous ceux qui tentent de ternir l’image de la profession.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here