Sfax – cuir et chaussure : encore du potentiel à exploiter

Le gouvernorat de Sfax compte 45 entreprises industrielles qui exercent dans le secteur du cuir et chaussure. Affirme le ministre de l’Industrie et des PME Salah Ben Youssef, lors de sa visite à Sfax, hier 26 juin.

D’ailleurs, Sfax participe à hauteur de 70% à la production nationale des chaussures dont cinq entreprises totalement exportatrices qui emploient 1600 ouvriers. Affirme le ministre  lors de sa présence dans le cadre de la clôture de  « l’Agenda de réformes Juin 2020 ».

Le ministre a souligné l’importance du tissu économique de Sfax. Et d’indiquer que le nombre des entreprises dans le gouvernorat est de 713, dont 130 exportatrices. Toutes ces entreprises emploient 42 mille personnes dans les secteurs de l’agroalimentaire, industrie mécanique, bâtiment, céramiques, industries chimiques, textile-habillement, cuir et chaussure et ameublement.

Pour rappel, le volume des exportations des industries du cuir et chaussure a atteint 1 516,6 millions de dinars à fin novembre 2019. Et ce, contre 1390,7 millions de dinars au cours de la même période de 2018, soit une hausse de 9,1% sur un an.

Selon les données du Centre national du cuir et chaussure, la filière habillement en cuir se taille la part du lion. Ses exportations ont atteint, durant les 11 premiers mois de 2019, 27,1 MDT. Soit une hausse de 96,4% par rapport à la même période de la précédente année.

Les autres filières ont connu, également, une progression atteignant 18,1% pour les accessoires et composants (44,4 MDT) et 17,7% pour les tiges de chaussures (340,1 MDT).

Par contre, la filière cuir, peaux et pelleterie a connu, à fin novembre 2019, une régression de 22,2% pour atteindre 54,2 MDT contre 69,7 MDT à fin novembre 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here