Slim Chiboub interdit de voyage

Slim Chiboub Interdit de voyage

L’homme d’affaires et gendre de l’ancien président de la République Ben Ali, Slim Chiboub est interdit de voyage. Et ce, suite à la décision du juge d’instruction près le pôle judiciaire économique et financier.

Ainsi, la décision est prise suite au processus de réconciliation conclut entre Slim Chiboub et l’Etat tunisien. Et ce, à travers l’Instance Vérité et Dignité (IVD), dans le cadre de la justice transitionnelle. Une démarche de réconciliation qui a commencé le 5 mai 2016.

A cet égard, l’Etat s’est engagé à accepter la réconciliation, à condition que Slim Chiboub s’acquitte de 300 millions de dinars.

Pour ce faire, M. Chiboub a demandé un échéancier, mais sans avoir aucune réponse à ce jour. De ce fait, il n’a pas commencé à payer ladite somme.

En conséquence, et vu ce retard de payement, l’Etat a déposé de nouveau une plainte à l’encontre de Slim Chiboub. Par la suite, l’interdiction de voyager a été émise.

Il est à rappeler que la première convention portant sur la réconciliation et l’arbitrage a été signée, le 5 mai 2016 au siège de l’IVD. Avec pour bénéficiaire Slim Chiboub.

En effet, la convention était signée entre M. Chiboub, qui a demandé de pouvoir bénéficier du dispositif, et le chargé du contentieux qui représente le ministère des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières.

A l’issue de la signature de cette convention, toutes les poursuites judiciaires à son encontre étaient annulées. Une annulation qui restait toujours tributaire de l’aboutissement d’une solution définitive entre les deux parties.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here