Note explicative

L’Economiste Maghrébin

La Rédaction de l’Economiste Maghrébin a reçu une réclamation concernant l’article «Carthage : Leila Ladjimi dénonce les abus de l’hôtel Reine Didon».

Il nous a été reproché de ne pas avoir publié le démenti de Madame Leila Ladjimi.  L’Economiste Maghrébin tient à préciser que le démenti ci-après concerne les accusations de vente de la Rue Pierre Vienot. L’Article cité en haut n’a jamais mentionné la vente de cette rue.

Nous publions le démenti de Madame Leila Ladjimi publié le 10 juin où elle écrit : « Par ce mot que je publie maintenant, je tiens à m’excuser auprès d’elle et auprès du public pour avoir divulgué une information erronée en ce qui concerne cette hypothétique vente, à un privé, d’une portion de la voie publique ».

Pour le reste Madame Ladjimi n’est pas revenue sur ses propos.

L’Economiste Maghrébin n’y est pour rien et n’en veut à personne. D’ailleurs nous avons dans un esprit d’apaisement retiré l’article en question.

La Rédaction

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here