Affaire Marouane Mabrouk: l’AMT appelle le Conseil supérieur de la Magistrature à ouvrir une enquête concernant le jugement

AMT

L’Association des magistrats tunisiens (AMT) a appelé le Conseil supérieur de la Magistrature à « ouvrir une enquête ». Et ce, concernant le jugement dans l’affaire portant sur l’annulation de la décision de saisie des avoirs de l’homme d’affaires, Marouane Mabrouk. Ainsi que les autres affaires relevant directement des prérogatives du premier président de Tribunal administratif.

En effet, l’AMT critique la mise au point publiée par le premier président du tribunal administratif, le 20 juin courant. Et ce, en réponse à son communiqué publié suite à l’annonce du ministre de la Fonction publique, de la gouvernance et de la lutte contre la corruption, Mohamed Abbou. En effet, ce dernier veut déposer une plainte pénale contre l’un des magistrats du Tribunal administratif. Et ce, pour retard dans la synthèse du jugement dans l’affaire portant sur l’annulation de la décision de saisie des avoirs de l’homme d’affaires, Marouane Mabrouk.

De plus,« l’association maintient sa position exprimée dans son communiqué publié le 17 juin. Elle  réclame, la clarification de certaines données en lien direct avec le parcours procédural de l’affaire.

Enfin, s’agissant de l’attitude du Premier président du Tribunal administratif « qui n’a pas informé la chambre ayant émis le jugement. Ce dernier fait objet d’une plainte, des demandes de résumés de jugement qui lui sont parvenues », précise la même source.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here