Yamina Zoghlami: « Il faut maintenir la continuité de l’Etat »

Ennahdha

Invitée sur les ondes de Shems fm, Yamina Zoghlami, députée d’Ennahdha, revient sur l’affaire d’El-Kamour. Elle estime que le gouvernement devrait appliquer l’accord qu’avait conclu l’ancien gouvernement Chahed. Car cela rentre dans le cadre de la continuité de l’Etat. 

Ainsi, Yamina Zoghlami souligne, entre autres, que les députés de Tataouine auraient dû informer le chef du gouvernement des problèmes de la région. Et ne pas laisser la situation s’envenimer.

Rappelons que le chef du gouvernement Elyes Fakhfakh avait souligné qu’il était contre l’usage de la force. Tout comme il y aura une réunion ministérielle restreinte cette semaine; et ce pour trouver des solutions. 

Par ailleurs, Yamina Zoghlami est revenue sur les déclarations du président du bloc parlementaire d’Ennahdha Noureddine Bhiri. En effet, il avait souligné qu’un certain parti serait l’auteur des affrontements d‘El-Kamour entre les protestataires et les forces de l’ordre. Elle précise dans ce contexte: « Je pense que de tels propos n’ont pas raison d’être. » Elle ajoute: « Je ne vois guère l’implication d’un parti politique quelconque derrière les manifestations. »

Car, cela fait plus de deux jours que la tension monte entre les protestataires et les forces de l’ordre. Mais plus encore, les affrontements entre les deux parties perdurent. En cause: des revendications de plus de trois ans non honorées. Avec à la clé la perspective d’un travail décent. Aujourd’hui, les concernés expriment leur colère face à des promesses sociales non tenues depuis le 14 janvier 2011.

Enfin, notons que le gouvernorat de Tataouine présente le plus fort taux de chômage du pays. Et ce, selon les derniers chiffres officiels de l’INS. A savoir un taux de chômage à hauteur de 32% de taux. Ce qui correspond à 15.400 chômeurs (premier trimestre 2017).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here