L’ATB tient son assemblée générale ordinaire

atb - l'économiste maghrebin

Fin 2019, l’ATB présentait un total d’actifs consolidés de 7,779 milliards de dinars et de fonds propres de l’ordre de 577,436 millions de dinars. Le total net des crédits accordés à la clientèle s’élève à 5,377 milliards de dinars. Les dépôts de la clientèle ont atteint 5,233 milliards de dinars, en hausse de 12,7% par rapport à 2018. Le taux des crédits non performants n’est que de 3,47% au 31 décembre 2019.

C’est ce qu’il ressort du rapport adopté lors de l’Assemblée générale ordinaire de l’ATB tenue aujourd’hui, 23 juin à Tunis.  D’ailleurs, toutes les résolutions proposées au vote des actionnaires ont été adoptées, en particulier celles qui se rapportent à l’approbation des états financiers individuels et consolidés de l’année 2019. L’Assemblée Générale Ordinaire a décidé de ne pas distribuer de dividendes au titre de l’exercice 2019, et ce, en ligne avec les recommandations de la Banque Centrale de Tunisie.

Lors de son intervention, le directeur général de la Banque a affirmé que malgré une conjoncture difficile passagère, la banque reste l’une des institutions bancaires qui enregistre une croissance à deux chiffres, et ce, notamment grâce à sa réputation historique. Revenant sur le programme de la banque  2020-2024, il cite, entre autres,  l’amélioration progressive de la rentabilité des fonds propres. Cette rentabilité se fait, entre autres à travers le ciblage des entreprises actives dans des domaines prometteurs. Il s’agit de fournir une expérience client importante à travers la digitalisation, la révision de l’organisation au sein de la banque concernant l’évolution, les promotions les incitations.

Le débat était houleux et les actionnaires n’étaient pas sans critiquer le Conseil d’administration. Certains actionnaires et petits porteurs ont émis des critiques sévères, sans répit. Parmi les réserves émises figurent les impayés. Ils se sont interrogés sur le recouvrement des impayés et le rendement du service juridique de la banque.

D’autres ont pointé du doigt «  des problème de gouvernance au niveau de la banque ». Par ailleurs,  l’un des petits porteurs a plaidé pour que le représentant des petits porteurs soit dorénavant élu et non pas nommé.

Les interventions des actionnaires ont porté pour la plupart sur la situation des filiales déficitaires et/ou en difficulté. Dans ce sillage, deux filiales ont été évoquées. Il s’agit de l’intermédiaire en Bourse AFC et de la société immobilière SARI. Cette dernière a subi un déficit à deux reprises en 2019 et en 2018.

Les remarques des intervenants ont porté, également, sur le recrutement au sein de l’ATB. Certains ont estimé qu’il est massif. De ce fait, ils ont appelé à la maîtrise de la masse salariale. D’ailleurs, Ahmed Rjiba, Directeur général, n’a pas manqué de démentir ce point de vue. Pour lui, il n’existe aucun recrutement massif au sein de la banque. Le recrutement se fait uniquement en cas de besoin. L’un des intervenants a revendiqué une liste exhaustive de tous les avantages octroyés aux membres du Conseil d’administration. Et de proposer l’indexation de leurs avantages sur les résultats et les objectifs atteints.

Par ailleurs, le directeur général n’a pas manqué d’afficher son optimisme en annonçant  un plan quinquennal ambitieux. Il s’agit, entre autres,  de :
– porter à 10% la part de marché de l’ATB
– Réduire le taux de créances classées à6%
-porter à 15% la rentabilité des fonds propres.

Actuellement, la banque se penche sur la réduction de l’impact de la décision de la Banque centrale de Tunisie (BCT). Celle relative au report des échéances des crédits pendant six mois décidée lors du confinement général. Une décision qui n’a pas manqué d’impacter les ressources des banques.

A la fin de l’Assemblée générale ordinaire, le modérateur a fait savoir que les membres du Conseil d’administration ont renoncé à leurs primes de présence, à savoir 25.000 dinars par an pour chaque membre. Et ce, au profit des hôpitaux et/ou le fonds 1818.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here