Energie: élargir les domaines de coopération tuniso-britannique

Energie Coopération tuniso-britannique

Les domaines de coopération tuniso-britannique dans le secteur de l’énergie ont été au centre d’une réunion. Cette réunion se tenait entre le ministre de l’Energie, Mongi Marzouk, et l’ambassadrice de la Grande-Bretagne à Tunis, Louise De Souza.

L’entretien a porté sur l’élargissement des domaines d’intervention et le développement du protocole d’entente tuniso-britannique sur l’énergie. Ce dernier, conclu en 2004, englobe l’échange des expertises et l’encadrement dans le domaine des énergies alternatives et renouvelables. Et ce, selon un communiqué publié par le ministère de l’Energie.

Dans ce cadre, l’ambassadrice a souligné l’ouverture de son pays sur de nouvelles approches de collaboration. En plus de la ligne de financement britannique dans ce domaine atteignant deux milliards de livres sterling.

La réunion a été une occasion pour passer en revue les lois tunisiennes en viveur. Des lois qui organisent l’investissement dans les énergies renouvelables. Ainsi que pour évoquer les différents systèmes de production et l’annonce prochaine des appels d’offres. Ces derniers sont relatifs aux grands projets de l’énergie éolienne et solaire.

En outre, l’ambassadrice a indiqué l’intérêt des investisseurs britanniques pour ce genre de production. Aussi bien que pour les projets de stockage des hydrocarbures en Tunisie.

Elle a, également, rappelé l’engagement de son pays concernant l’échange des expertises techniques avec la Tunisie. Et sa disposition à soutenir la Tunisie en vue de participer au 26ème Sommet de Glasgow sur les changements climatiques. Ce sommet a été reporté à novembre 2021.

(Avec TAP)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here