Tunisie : SwitchMed lance 4 enquêtes pour faciliter la commercialisation des produits touristiques durables

SwitchMed tourisme intérieur - L'Economiste Maghrébin
Crique de robinson Korbous

SwitchMed annonce le lancement de quatre enquêtes. Objectif: identifier les opportunités de commercialisation des produits touristiques durables en Tunisie. Mais aussi les complémentarités potentielles entre les offres des différents acteurs du secteur du tourisme.

En effet, le lancement par SwitchMed de ces quatre enquêtes s’inscrit dans le cadre de l’initiative visant à aider les acteurs du tourisme durable en Tunisie à élargir l’accès de leurs produits durables aux marchés national et international. Ces quatre enquêtes s’adressent à des Switchers (petites entreprises touristiques durables et autres prestataires de services liés au tourisme); mais aussi à des acteurs publics et d’appui, des intermédiaires et grandes entreprises.

Ainsi, selon SwitchMed, ces enquêtes ont pour objectif de: déterminer leurs attentes et besoins en matière de durabilité; rapprocher les acteurs touristiques des fournisseurs; et faciliter la commercialisation des produits touristiques durables.

« Cette initiative, menée conjointement par le Centre d’activités régionales pour la consommation et la production durables (SCP/RAC) par l’intermédiaire du programme SwitchMed, et la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) a été lancée afin de déployer le potentiel du tourisme durable en Tunisie », souligne SwitchMed. Et d’ajouter que le tourisme durable reste encore relativement inexploité.

La demande croissante

Appuyés par des experts, SwitchMed et la CNUCED s’emploient ainsi à promouvoir ce secteur durable dont la demande continue d’augmenter, en particulier dans l’industrie européenne du voyage.

Grâce à ces questionnaires, dont chacun s’adresse à des catégories d’acteurs du tourisme durable différentes, SwitchMed sera non seulement en mesure d’identifier les opportunités de commercialisation des produits touristiques durables. Mais aussi d’établir une cartographie interactive des initiatives de tourisme durable en Tunisie.

Par la suite, des ateliers de concertation seront organisés. L’objectif étant de partager ces résultats et créer un groupe de travail d’approvisionnement durable. Ce groupe s’attachera à exploiter les possibilités de commerce identifiées. Et à promouvoir la collaboration entre les acteurs de la chaîne de valeur.

Les acteurs du tourisme durable public ou privé en Tunisie ou les personnes et organisations concernées par ce projet sont appelés à répondre à l’enquête qui leur correspond. Et ce, avant dimanche 28 juin et à les partager.

A qui s’adresse ces enquêtes?

Le premier questionnaire s’adresse aux Switchers qui ont des hébergements touristiques, des agences de voyage durables ou sont des petits tour-opérateurs.

Le deuxième questionnaire s’adresse aux Switchers prestataires de services et fournisseurs de produits durables (par exemple: artisans, producteurs de produits du terroir, promoteurs d’activités culturelles traditionnelles, acteurs de l’agrotourisme n’offrant pas d’hébergements, restaurateurs et tables d’hôtes, guides, transporteurs, etc.).

Un troisième questionnaire s’adresse aux intermédiaires et grands acteurs privés. Cette catégorie comprend les grands hébergements touristiques, voyagistes, amicales d’entreprise, agences de voyage en ligne, promoteurs d’activités culturelles traditionnelles, etc.

Et quatrième et dernier questionnaire s’adresse aux acteurs publics et d’appui liés au tourisme.

Pour rappel, l’initiative SwitchMed est financée par l’Union européenne. Elle est mise en œuvre par l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), la Division de l’économie du Programme des Nations unies pour l’Environnement (PNUE), le Plan d’action pour la Méditerranée du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE/PAM) et son Centre d’activités régionales pour la consommation et la production durables (SCP/RAC). L’initiative est menée en étroite collaboration avec la Direction générale du voisinage et des négociations d’élargissement (DG NEAR).

M. Tiss

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here