El Kamour : des mesures seront prises pour décongestionner la situation

Mohamed Abbou

Le chef du gouvernement tiendra, prochainement, une réunion en présence de plusieurs ministres pour prendre les mesures appropriées concernant l’accord conclu entre le gouvernement précédent avec les sit-inneurs dans la région d’El Kamour, gouvernorat de Tatouine, a déclaré Le ministre d’Etat chargé de la fonction publique, de la gouvernance et de la lutte contre la corruption, Mohamed Abbou.

S’exprimant, lundi, lors de son audition au parlement par la Commission de la réforme administrative, de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption, Abbou a ajouté que le gouvernement s’oriente vers la résolution des complications administratives qui entravent les projets de développement dans les différentes régions du pays et à créer des postes d’emplois.

Sur la réduction des salaires des fonctionnaires, Abbou a assuré que le gouvernement n’a pas l’intention à l’heure actuelle de prendre une telle décision à moins d’être acculé à le faire.

Qu’en est-il de la réforme administrative

S’agissant du dossier de la réforme administrative, de la fonction publique et du système de contrôle, le ministre a affirmé que les mois de juin et de juillet seront consacrés à la poursuite du débat sur les projets de réforme de la fonction et des établissements publics, ajoutant que tous les conseils d’administration changeront avant le 31 décembre 2020.

Le ministre a évoqué les décrets-lois promulgués par le gouvernement dans le cadre de la délégation du pouvoir durant la crise sanitaire de Coronavirus, dont notamment les décrets relatifs à l’identifiant unique et à l’échange des données entre les administrations.

En ce qui concerne l’adhésion de la Tunisie au Groupe d’États contre la corruption (GRECO), Abbou a fait savoir qu’un conseil ministériel restreint se tiendra, sous peu, pour se mettre d’accord sur les stratégies de travail avant la reprise des négociations avec les parties concernées.

Intervenant à cette occasion, les membres de la commission ont évoqué les moyens d’engager une véritable réforme de l’administration et de la fonction publique ainsi que la lutte contre la corruption.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here