La Chine annonce l’allègement de la dette de certains pays d’Afrique

Chine

La Chine dévoile son programme pour certains pays d’Afrique. Avec notamment l’allègement de leurs dettes.

D’ailleurs, l’objectif de la Chine est celui de consolider la coopération africo-chinoise. Notamment dans la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Ainsi, la Chine continuera à déployer tous les efforts possibles pour soutenir la lutte des pays africains contre la maladie. Le communiqué de l’agence chinoise mentionne que la Chine apportera un appui matériel. A savoir, l’envoi d’équipes médicales ainsi que l’aide aux représentants des pays africains pour qu’ils viennent en Chine afin d’acheter du matériel médical. Cette annonce est faite au Sommet Chine-Afrique sur la solidarité contre la Covid-19. Il se déroulait dans la journée du mercredi 17 juin.

Vaccin contre la Covid-19: les pays africains seront parmi les premiers à en bénéficier

Pour ce qui est du vaccin, le président chinois Xi Jinping a souligné : « Nous promettons qu’une fois que le développement et le déploiement d’un vaccin contre la Covid-19 seront terminés en Chine, les pays africains seront parmi les premiers à en bénéficier ».

Ces décisions incluent les pays africains les plus durement touchés par la Covid-19 et qui sont soumis à de graves difficultés financières. De ce fait, la Chine travaillera avec la communauté mondiale pour leur fournir un soutien accru. En prolongeant par exemple les périodes de suspension de la dette afin de les aider à surmonter leurs difficultés actuelles, mentionne le communiqué.

« Nous encourageons les institutions financières chinoises à répondre à l’Initiative de suspension du service de la dette du G20 ».


Par ailleurs, cette nouvelle annonce intervient après un exposé de plusieurs pays africains demandant l’annulation de leur dette extérieure. Et ce, pour libérer les ressources publiques existantes.

Rappelons que si une telle annonce se réalise, selon l’Observatoire Tunisien de l’Economie (OTE), pour le cas de la Tunisie, cette annulation permettrait de libérer 6,6 milliards de dinars. Soit 2,8 fois le budget annuel du ministère de la Santé pour 2020 (2,5 milliards de dinars). Ou encore 13,8 fois le budget annuel des établissements de santé pour 2020 (478 millions de dinars).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here