ARP : Initiative législative pour embaucher les anciens chômeurs

chômeurs - l'économiste maghrébin
Manifestation contre le chômage à la ville de Sejnane ( gouvernorat de Bizerte) Source : Facebook

Les membres de la commission parlementaire de l’éducation, de la jeunesse, des affaires culturelles et de la recherche scientifique au sein de l’ARP ont été unanimes sur le recrutement de tous les chômeurs dont le chômage dure pendant dix ans voire plus.

Ainsi, l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) examinera pendant une séance plénière, qui se tiendra  le 24 juin, le  projet de loi n°27-2020 relatif aux dispositions exceptionnelles pour le recrutement dans le secteur public. Ce projet de loi est composé de six articles. Il semble que c’est un tournant décisif pour les chômeurs.

En effet, l’article 8 du projet de loi prévoit le recrutement de tous les diplômés au chômage depuis dix ans voire plus.  Ces chômeurs seront classés par ordre de priorité et d’ancienneté. Leur recrutement se fera annuellement par tranches.  Un autre article du  projet prévoit le recrutement d’une seule personne dans la fonction publique de chaque famille dont tous les membres sont au chômage.

Par ailleurs, le projet de loi cible également les personnes à besoins spécifiques dont l’âge dépasse 35 ans et dont la période de chômage n’a pas atteint 10 ans. Intervenant lors d’une conférence de presse, aujourd’hui au siège de l’ARP, le député Belgacem Hassan a affirmé que les diplômés qui travaillent dans le cadre des différents mécanismes (mécanisme 16, mécanisme 20 et ouvriers des chantiers) pourraient bénéficier de l’initiative  si le Parlement adopte le projet de loi, mercredi prochain.

Une revendication qui ne date pas d’hier

Pour rappel, l’Union des diplômés chômeurs (UDC) a mené plusieurs mouvements de protestation.  Et ce, pour revendiquer l’adoption de l’initiative législative en question. Par ailleurs, l’organisation revendique  l’annulation du gel des recrutements prévu dans le cadre du projet de Loi de finances 2021.

Le Chef du gouvernement a affirmé, lors de sa dernière interview, que la situation des finances publiques est critique. Et qu’il a même mis l’UGTT au courant de cette situation. Par ailleurs, il a même évoqué la possibilité de réduire les salaires des fonctionnaires.

Pour rappel, le taux de chômage a atteint 15,1% au cours du premier trimestre de l’année 2020. Et ce, pour la première fois depuis un an et demi. Affirme l’Institut national de la statistique (INS). La même source affirme que le nombre des sans-emploi s’est établi à 634,7 mille du total des personnes actives. Et ce,  contre 623,9 mille au cours du 4ème semestre de 2019.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here