L’OIT prévoit l’augmentation du nombre des enfants travailleurs

travail enfants - l'économiste maghrebin

Des millions d’enfants supplémentaires risquent d’être contraints de travailler en raison de la crise de la COVID-19. Affirme une étude récente réalisée par l’Organisation internationale du Travail (OIT) et de l’UNICEF. Ainsi, le calvaire des enfants travailleurs va continuer.

La même source affirme que ce constat pourrait conduire pour la première fois en vingt ans à une hausse du nombre des enfants travailleurs. Et de rappeler que le travail des enfants a baissé de 94 millions depuis 2000. Un acquis aujourd’hui menacé.

Pour rappel, en Tunisie, la célébration de la journée internationale contre le travail des enfants impliquera également les principales organisations de travailleurs et organisations d’employeurs. Ces dernières activement engagées visent à réduire le travail des enfants dans le pays. A savoir notamment l’Union Générale des Travailleurs Tunisiens (UGTT), l’Union Tunisienne de l’Industrie du Commerce et de l’artisanat (UTICA). Ainsi que l’Union Tunisienne de l’Agriculture et de la Pêche (UTAP).

Le 3 avril 2020, par le biais de l’arrêté du ministre des Affaires Sociales du 1er avril 2020, fixant les types de travaux dans lesquels l’emploi des enfants est interdit, la Tunisie a adopté et publié sa nouvelle liste des travaux dangereux interdits aux enfants.

Notons également que la communauté internationale célèbre aujourd’hui la Journée mondiale de la lutte contre le travail des enfants. Et ce, notamment sous le thème : « L’impact de la COVID-19 sur le travail des enfants ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here