Tourisme/Artisanat :Une série de rencontres pour résoudre les problèmes du secteur

artisanat

 Le Ministère du Tourisme et de l’Artisanat et la Fédération nationale de l’artisanat (FNA) ont convenu d’organiser une série de réunions sectorielles. Et ce pour examiner les problèmes du secteur. Tout en sachant que les professionnels réclament. Et ce de l’accélération de la mise en œuvre du plan national de développement de l’artisanat.

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat Mohamed Ali Toumi a fait savoir au cours d’une réunion, vendredi, avec les membres du Bureau Exécutif de la FNA. Que son département apportera l’accompagnement nécessaire aux artisans notamment les petits d’entre eux.
Et d’ajouter que le ministère ouvrera à garantir la durabilité du secteur.

Vu que certains métiers sont menacés de disparition.Outre son développement et la modernisation de la formation professionnelle. Ainsi a-t-on appris d’un communiqué de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA), publié samedi.

La nécessité de promouvoir les produits artisanaux

Toumi a mis l’accent sur la nécessité d’adopter les nouvelles technologies dans la promotion des industries et produits artisanaux. Ainsi que de faire participer les artisans aux foires nationales, régionales et internationales.
De son côté, le président de la Fédération nationale de l’artisanat Salah Amamou a appelé. Et ce à accélérer la mise en œuvre des décisions du Conseil ministériel restreint du 15 février 2016.

Ce conseil a appelé à la mise en place d’une structure pour l’approvisionnement en matières premières. Ainsi que la commercialisation des produits du secteur dans le cadre d’un partenariat public-privé et la création d’un système de formation professionnelle propre au secteur de l’artisanat. Et ce sous la tutelle de l’office national de l’artisanat (ONA).

Il s’agit également de la transformation du centre technique du tapis et du tissage. Et ce en une agence disposant des compétences nécessaires pour fournir la matière première et commercialiser le produit du secteur du tissage et du tapis.

Il convient de rappeler que Toumi avait annoncé, le 20 mai 2020, la mise en place d’une ligne de crédit de 500 Millions de Dinars au profit des établissements hôteliers et la création d’une ligne de financement de 300 MD pour soutenir les sociétés opérant dans le secteur touristique.

Il s’agit de consacrer 50MD au profit des agences de voyages et 10 MD à la disposition du secteur de l’artisanat pour fournir la liquidité aux artisans en leur permettant de payer les salaires au cours de la période mars 2020- mars 2021.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here