Mise en œuvre d’un plan d’action pour le secteur du textile-habillement

textile habillement

« La mise en œuvre d’un plan d’action pour le secteur du textile-habillement, afin de promouvoir davantage la production, l’emploi et l’exportation dans une vision participative ». Telle est la principale décision prise lors d’une réunion tenue vendredi, entre le ministre de l’Industrie et des PME, Salah Ben Youssef, et les représentants de la Fédération tunisienne du textile et de l’habillement (FTTH) ainsi que d’autres structures professionnelles opérant dans le secteur.

Le Directeur général de la FTTH, Néjib Karafi a précisé que ce plan d’action vise la solution des problèmes du secteur. Et ce en axant principalement, sur la poursuite de la mise en œuvre de l’accord sectoriel dans le textile habillement. Cet accord a été signé entre l’ancien gouvernement et la FTTH, dont l’application a été suspendue. Et ce en raison de la conjoncture difficile résultant de la pandémie du Coronavirus.

Ainsi, face aux changements qui vont impacter le marché du textile-habillement, suite à cette pandémie, Karafi a fait savoir que les professionnels du secteur ont souligné, lors de la réunion avec le ministre de l’Industrie, l’importance de se préparer pour que la Tunisie soit parmi les fournisseurs les plus attractifs pour les pays européens. Lesquels vont revoir la répartition de leur positionnement sur les différents marchés; Et ce en favorisant le sourcing de proximité. Ce dernier offre plus de garanties pour ces pays, notamment en terme de rapprochement géographique …

Karafi a mis l’accent également sur l’importance de tirer profit de cette nouvelle vision de positionnement des pays européens. Et ce à travers l’amélioration des services administratifs qui demeure une défaillance. Celle-ci entrave les transactions commerciales. Ainsi que la révision de certaines dispositions dans la loi de l’investissement, dont l’application paraît parfois difficile.

En outre, le DG de la FTTH a appelé à mettre en avant le respect par la Tunisie, des règles sanitaires, lequel sera désormais, un facteur essentiel dans cette nouvelle répartition des marchés. Surtout qu’il y a plusieurs pays qui ne sont pas très vigilants sur ces règles de santé.

Améliorer les exportations

Selon le département de l’Industrie et des PME, Ben Youssef, a assuré, lors de cette réunion, que les services du ministère sont prêts à encadrer les industriels du secteur, à les soutenir et à œuvrer ensemble. L’objectif étant de surmonter tous les problèmes auxquels fait face le secteur. Et ce aux fins d’assurer son développement et d’améliorer son rendement et notamment ses capacités d’exportation.

Le ministre a aussi indiqué que le secteur du textile-habillement est à haute valeur ajoutée et, est à même de contribuer à la relance de l’économie tunisienne.

Pour rappel, le nombre des entreprises opérant dans le secteur s’élève à 1600. Elles fournissent environ 163 mille emplois, dont 48 % sont à participations étrangères. En 2019, les exportations totales du secteur ont atteint environ 7680 millions de dinars.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here