Abid Briki quitte la vie politique

Abid Briki

Abid Briki, secrétaire général du mouvement la Tunisie en avant, quitte le Secrétariat général de son mouvement. 

En effet, cette décision intervient après l’annonce du résultat du premier tour de l’élection présidentielle, où Abid Briki a obtenu 0,17% (5.799 voix). 

Il l’avait annoncé au moment où il a présenté sa candidature, à savoir qu’il quitterait définitivement la vie politique au cas où il obtiendrait un résultat au-dessous des 3% au premier tour de la présidentielle. Chose promise chose due.

Lors de sa campagne, il avait déclaré qu’il comptait nommer un chef militaire à la tête du ministère de la Défense. Afin de tenir à l’écart le ministère de la Défense des tensions politiques. De plus, il aurait proposé la nomination d’une femme à la tête du ministère des Affaires étrangères. 

Enfin, il s’engage à réduire de 30% le budget de la Présidence et le salaire du chef de l’État. De même que celui des membres du gouvernement et le nombre des conseillers.

Abid Briki est né le 20 juin 1957 à Zarzis. Il est syndicaliste et homme politique. Diplômé de la faculté des Lettres du 9 Avril, il devient en 1980 enseignant de lettres arabes dans des établissements secondaires avant de se consacrer à l’action syndicale.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here