Tunisie – France : partenariat au profit de l’économie bleue

économie bleue - l'économiste maghrébin
Le président fondateur du cluster maritime tunisien Ezzedine Kacem et le président du cluster maritime français Frédéric Moncany de Saint – Aignan

Dans le cadre de la conférence de presse du Forum de la Mer, les deux clusters maritimes tunisien et français ont signé  un accord de partenariat, aujourd’hui, 11 septembre, à Tunis. Frédéric Moncany de Saint – Aignan et Ezzedine Kacem ont signé cet accord de partenariat. La cérémonie  s’est déroulée en présence de Denis Robin, le secrétaire général de la Mer de France et Olivier Poivre d’Arvor, l’ambassadeur de France en Tunisie.  Zoom sur un partenariat au profit de l’économie bleue

Le président fondateur du cluster maritime tunisien Ezzedine Kacem a affirmé à leconomistemaghrebin.com que cet accord de partenariat aura une valeur ajoutée pour la France et pour la Tunisie. Pour lui cet accord impactera positivement la création des projets en commun autour de la vie maritime.  Affichant son optimisme, il affirme que ce partenariat contribuera à l’évolution de  l’économie bleue. Ainsi, Ezzedine Kacem a affirmé que l’économie bleue peut créer une valeur ajoutée à l’économie nationale.

Par ailleurs, il a affirmé qu’il était à l’origine de la création d’un cluster maritime tunisien. L’intervenant a affirmé que la Tunisie est le premier pays qui a créé un cluster maritime dans le contient africain et au sud de la Méditerranée.

Pourquoi signer un tel accord ?

De son côté Frédéric Moncany de Saint – Aignan a affirmé que cet accord de partenariat  permet d’inscrire les acteurs tunisiens  et français de l’économie maritime  pour qu’ils travaillent  ensemble sur ce sujet.  Ce partenariat permettra également de renforcer l’économie maritime tunisienne et française.  Il a indiqué que l’accord sera reconduit tacitement.

La 2ème édition du Forum de la mer se tiendra le 21 septembre 2019, à Bizerte. En effet, l’ancien Directeur général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), Pascal Lamy, présidera l’événement. Il présidera également « l’appel à projets AMWEJ ».

Ce projet permettra de distinguer plusieurs initiatives locales en faveur de l’environnement maritime.  Le maire de Bizerte a souligné le rôle important du forum de la mer dans l’animation de la ville.

Culture et cinéma y sont

De son côté Rym Ben Zina, membre fondateur de la saison bleue et partenaire du Forum de la mer a affirmé  que la direction va annoncer les noms des  trois projets retenus dans le cadre de l’appel à projets Amwej (vagues).

Il s’agit du premier appel à projets tunisien pour une économie bleue durable. Amwaj s’adresse aux municipalités du littoral tunisien comme aux associations et ONG liées au domaine maritime, et aux startups.

Les noms retenus vont bénéficier d’un financement. La commission a reçu au mois de mai plus de 70 projets. En marge du forum, la direction de l’événement va diffuser plusieurs films dont Plastic ocean. Tous les films qui seront diffusés porteront sur le domaine maritime. Le 21 septembre le public sera au rendez-vous avec un concert musical au bord de la mer de Bizerte.

Olivier Poivre d’Arvor a affirmé que le Forum de la mer est un événement qui s’améliore rapidement. Par ailleurs, il a affirmé que deux expéditions scientifiques vont venir en Tunisie. La première est française, appelée TARA Océans. Elle a fait le tour du monde. Elle viendra à Tunis les 21 et  23 octobre.  Elles seront rejointes par l’expédition Blue Panda de WWF  quelques jours plus tard. Ce voilier  vise à sensibiliser aux menaces qui guettent la mer. Il sera en Tunisie du 27 au 30 octobre.  Sur un autre volet, l’ambassadeur de France en Tunisie a fait part de son inquiétude quant à la situation environnementale de Gabès.

Ainsi, il souhaite, avec l’aide de l’ancienne présidente de l’UTICA, organiser une rencontre internationale à Gabès à haut niveau pour lancer un appel  sur le drame écologique que vit cette ville et les effets sur la ville de Sfax.   Il a affirmé également que Nabeul abritera le forum de la jeunesse en présence de 200 jeunes qui travaillent sur les problématiques environnementales. L’événement se déroule les 27,28 et 29 septembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here