Rapport- Energies renouvelables : 2 600 milliards $ d’investissement mondial

énergies renouvelables investissement mondial 2010-2019

L’investissement mondial dans les nouvelles capacités des énergies renouvelables au cours de 2010-2019, devrait atteindre 2 600 milliards de dollars. Cet investissement devrait quadrupler les capacités de 414 GW à fin 2009 à 1 650 GW à fin 2019. Selon le rapport sur « Les tendances mondiales en matière d’investissement dans les énergies renouvelables de 2019 », publié par l’ONU Environnement.

Le rapport a démontré que le solaire aura mobilisé la moitié de l’investissement mondial dans les énergies renouvelables. A savoir 1 300 milliards de dollars. La capacité solaire aura, à elle seule, suffisamment augmenté. Et ce, en passant de 25 GW au début de 2010 à 663 GW à fin 2019. Pour produire l’électricité annuelle nécessaire à environ 100 millions de foyers aux États-Unis.

Ainsi, la part mondiale de l’électricité produite générée par les énergies renouvelables a atteint 12,9% en 2018 contre 11,6% en 2017. Cela a permis d’éviter l’émission de 2 milliards de tonnes de dioxyde de carbone en 2018. Il s’agit d’une économie substantielle compte tenu des émissions mondiales qui atteignaient 13,7 milliards de tonnes en 2018.

En faisant le total de toutes les technologies de production (fossile et zéro carbone), la décennie devrait voir une capacité nette d’installation de 2 366 GW. Dont l’énergie solaire représente la plus grande part avec 638 GW. Suivent le charbon (529 GW), l’énergie éolienne et électrique (487 GW) et le gaz (438 GW).

Le rapport a dévoilé que la compétitivité des coûts des énergies renouvelables a, également, augmenté de façon spectaculaire. D’ailleurs, le coût de l’électricité a diminué de 81% pour le solaire photovoltaïque depuis 2009. Celui de l’éolien terrestre a baissé de 46%.

La Chine toujours en tête des investissements

Selon la même source, la Chine a été de loin le plus gros investisseur en capacité des énergies renouvelables. Soit 758 milliards de dollars ont été engagés entre 2010 et le premier semestre 2019.

Les deuxième et troisième plus gros investisseurs sont les États-Unis et le Japon. Et ce, avec 356 et 202 milliards de dollars respectivement.

Quant à l’ensemble de l’Europe, elle a investi 698 milliards de dollars en capacité des énergies renouvelables. Dont les plus grandes parts investies par l’Allemagne avec 179 milliards de dollars et le Royaume-Uni avec 122 milliards de dollars.

Alors que la Chine demeurait en 2018 le principal investisseur avec 88,5 milliards de dollars, les investissements ont été plus dispersés que jamais dans le monde. Et ce, avec 29 pays investissant chacun plus de 1 milliard de dollars en 2018, contre 25 milliards de dollars en 2017 et 21 milliards de dollars en 2016.

Le Maroc, un des principaux marchés mondiaux

S’agissant du Moyen-Orient et l’Afrique, les investissements ont augmenté de 61% à 16,1 milliards de dollars en 2018. Soit le plus haut niveau jamais enregistré.

Pour le Maroc, les perspectives de développement du secteur des énergies renouvelables sont très favorables. Le rapport de l’ONU Environnement rappelle que le Royaume est placé sur la liste des principaux marchés mondiaux. Sur un financement global de plus de 2,6 milliards de dollars, il figure parmi les grands projets solaires financés durant 2018.

Ce total a été dominé par l’investissement dans la centrale solaire « Noor Midelt », d’une puissance de 800 MW, de  2,4 milliards de dollars.

Egalement, le Maroc figure parmi les pays où les investissements dans ce secteur augmentent.

Il est à noter que ce rapport sera présenté au Sommet mondial des Nations unies Action Climat, le 23 septembre 2019 à New York-USA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here