CAN 2019 / Tunisie-Sénégal (0-1) : Tristesse mais fierté !

CAN 2019 Tunisie Sénégal

Le Sénégal est venu à bout d’une équipe de Tunisie qui n’a pas à rougir de sa défaite, alors que les Fennecs se sont propulsés en finale de la CAN 2019 en battant le Nigéria par 2 buts à 1.

Au terme d’un match d’une rare intensité et après un pénalty manqué par les deux équipes, le Sénégal a surclassé la Tunisie sur un but de Dylan Bronn contre son camp (1-0). Et ce, après une sortie hasardeuse du portier tunisien, sa troisième bourde en trois matchs. Les Aigles de Carthage affronteront le Nigeria mercredi 17 juillet à partir de 20 heures pour la 3ème place de la CAN 2019.

Les Sénégalais ont entamé le match sur les chapeaux de roues  avec un ballon qui s’est écrasé sur la barre avant que les Tunisiens ne finissent par réagir après 15 minutes de jeu. La première mi-temps était équilibrée, très engagée avec des duels physiques très virils  pour s’emparer du milieu du terrain mais sans occasions franches de part et d’autre.

Un pénalty mou

C’est en 75 e  que Ferjani Sassi tire un boulet depuis l’entrée de la surface, Koulibaly touche le ballon du bras et l’arbitre éthiopien Tessama Bamlak n’hésite pas à accorder un penalty pour les Tunisiens. Insistant pour se faire justice lui-même, le même joueur entame une course molle et sa frappe, qui ressemble à une passe plutôt qu’à un tir, se retrouve dans les bras de Gomis (75e, 0-0).

Nouveau suspens six minutes plus tard. Dylan Bronn fait trébucher Sarr dans la surface. L’arbitre accorde un penalty aux Lions de Teranga mais le portier tunisien plonge du bon côté et repousse le ballon d’une belle claquette (81e, 0-0).

Et c’est en prolongation que, sur un coup franc tiré par Saivet, le gardien tunisien rate sa sortie en dégageant   le ballon d’une main molle. Bronn détourne le ballon dans ses propres filets (100e, 1-0).

Le Sénégal sauvé par la VAR

Ultime rebondissement. Le défenseur sénégalais Idrissa Gana Gueye touche le ballon de sa main gauche, l’arbitre siffle un pénalty puis revient sur sa décision après consultation de la VAR, alors que Sliti était prêt à tirer (115e, 1-0).

Signalons à ce propos que l’arbitre marocain Radhouane Jyed était à la salle de la VAR et il aurait influencé l’arbitre pour annuler le penalty indiscutable de la Tunisie. Sachant que les arbitres de la VAR n’ont pas appelé l’arbitre pour vérifier les deux penalties accordés  respectivement aux Tunisiens et aux Sénégalais, mais ils l’ont fait pour vérifier le troisième pénalty accordé à la Tunisie alors que la faute du défenseur sénégalais dans la surface de réparation était visible à l’œil nu.

Une défaite au goût amer, heureusement que nos frères algériens se sont qualifiés haut la main pour la finale de la  CAN en battant le Nigéria par 2 buts à 1.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here