Un reportage TV oblige la centrale régionale à sanctionner des syndicalistes

centrale régionale - l'économiste maghrébin

L’Union régionale du travail de Nabeul ( centrale régionale ) a suspendu les activités syndicales des syndicalistes de la maison de retraite de Grombalia affirme un communiqué rendu public par la centrale régionale. Cette décision a été prise suite à la diffusion d’un reportage de l’émission télévisée «  Les quatre vérités ».  

En effet, la centrale régionale syndicale  a pris cette décision suite à l’implication des syndicalistes dans la maltraitance et la nonchalance envers les résidents de la maison de retraite. Dans le même communiqué, la centrale syndicale a affirmé que les cinq syndicalistes ont transgressé les principes et les objectifs de l’UGTT. Par ailleurs,  cette suspension demeure provisoire en attendant la fin de l’investigation  conformément  à l’article 127 du règlement intérieur de la centrale syndicale.

Par ailleurs, il est à rappeler qu’il ne s’agit pas d’une première dans l’histoire de la centrale syndicale. En mai 2018, l’UGTT a suspendu pendant trois ans les activités syndicales de  Adel Zouaghi ancien secrétaire général  du syndicat de la santé de Sfax.

L’UGTT n’a pas manqué, entre autre, pendant des années d’ouvrir des enquêtes contre les dépassements des syndicalistes ou de refuser de signer les préavis des grèves abusives. Rappelons aussi que le Bureau exécutif de l’UGTT avait traduit quelques syndicalistes de Tunisair devant la commission de règlement interne  suite à une bagarre qui a éclaté à l’aéroport de Tunis Carthage.

Les répercussions de cette affaire de la maison de retraite de Grombalia ne manquent pas. En effet, le ministère de la Femme, de la Famille et de l’enfant a annoncé, vendredi,  le limogeage de la directrice de cette maison de retraite.  Par ailleurs, la direction des affaires juridiques  a déposé une plainte contre toute  personne impliquée dans cette affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here