La Tunisie sort de la liste des juridictions non coopératives en matière fiscale

paradis fiscaux

Les ministres des finances de l’Union ont mis à jour la liste de l’UE des juridictions fiscales non coopératives, à la suite d’un processus intensif d’analyse et de dialogue piloté par la Commission.

Aujourd’hui, les ministres des Finances de l’Union européenne ont approuvé la sortie de la Tunisie de la liste des juridictions non-coopératives en matière de fiscalité des entreprises.

Sur la base de l’examen mené par la Commission, les ministres ont aujourd’hui mis quinze pays sur liste noire. Parmi ceux-ci, cinq n’ont pris aucun engagement depuis l’adoption de la première liste noire, en 2017: les Samoa américaines, Guam, le Samoa, Trinité-et-Tobago et les Îles Vierges américaines.

Nous y reviendrons

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here